Chronique médicale

Derniers articles

En état végétatif un patient stimulé recouvre un peu de conscience

« Après 15 ans passés en état végétatif un patient récupère les signes d’une conscience minimale grâce à la stimulation de son nerf vague » annoncent les chercheurs lyonnais. « Le principal résultat est la détection d’un meilleur éveil avec des signes témoignant d’un état conscient comme le suivi du regard, des mouvements de la tête et même un sourire en réponse à des consignes » résume Jacques Luaute instigateur de l’étude.

Le Centre du sommeil d’Amiens reconnu pour la qualité de ses pratiques

Insomnie, narcolepsie, hypersomnie idiopathique (somnolence excessive), apnée du sommeil… 166 consultations spécialisées et 668 examens ont été réalisés par le centre de sommeil du CHU Amiens-Picardie en 2015. Accréditée centre de formation et d’accueil pour le diplôme universitaire DIU « le sommeil et ses pathologies », cette unité vient d’obtenir une nouvelle reconnaissance : l’agrément décerné par la Société Française de Recherche et Médecine Du Sommeil (SFRMS).

Pédophilie : l’Eglise Catholique choisit l’écoute et l’accompagnement experts du CHU de Montpellier

Suite aux récentes affaires de pédophilie, l’Eglise Catholique opte pour la fin du silence. A l’issue du conseil permanent des évêques de France qui s’est réuni en assemblée extraordinaire les 11 et 12 avril 2016, l’Eglise a rappelé sa volonté d’accueillir la parole des victimes et de leur famille. A cette fin, une cellule d’écoute et d’accompagnement des victimes et auteurs d’actes pédophiles au sein de l’Eglise Catholique est créée au CHU de Montpellier. Une 1ère en France. Ouverte de manière informelle depuis un mois, la cellule a déjà reçu 7 personnes.

Sommeil : une unité spécialisée à Reims, la seule en Champagne-Ardenne

Insomnie, syndrome d’apnées, narcolepsie… A l’occasion de la journée mondiale du sommeil du 18 mars 2016, le CHU de Reims présente l’expertise de son service de pneumologie qui accueille les adultes souffrant de troubles du sommeil ou nécessitant une ventilation. Dans sa nouvelle unité spécialisée sommeil et ventilation, les champardennais trouveront à proximité les compétences et le plateau technique qu’auparavant ils allaient chercher à Paris ou à Nancy. Premières concernées, les personnes obèses

Varices : la radiofréquence en ambulatoire, un traitement rapide, léger et quasi indolore

« C’est une révolution en matière de traitement des varices des membres inférieurs » se réjouissent le Dr Falvo, médecin vasculaire et le Pr Loffroy, radiologue interventionnel au CHU Dijon- Bourgogne. Pour ces deux spécialistes, la radiofréquence présente énormément d’avantages par rapport à la chirurgie traditionnelle beaucoup plus lourde. L’intervention percutanée sous anesthésie locale est un acte mini-invasif, rapide et léger qui ne dure que 45 mn.

Handicap moteur : les 10 ans du service de rééducation et de réadaptation pédiatrique

Depuis 2005 le service de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) pédiatrique du CHU de Saint-Etienne accueille en rez-de-chaussée des enfants et adolescents de 5 à 18 ans souffrant de paralysie cérébrale, de maladies neuromusculaires, de malformations, de traumatismes crâniens suite à des accidents de la voie publique et/ou de sport. Chacun d’eux suit un programme personnalisé de soins pluridisciplinaires,

Vitiligo : l’expertise bordelaise reconnue à l’international

Le service de dermatologie et dermatologie pédiatrique du CHU de Bordeaux est un des rares à offrir une prise en charge complète du vitiligo, à la fois médicale et chirurgicale (avec greffe de mélanocytes) ainsi que des ateliers de maquillage. Cette expertise est confortée par son rôle de coordinateur du Centre de Référence des Maladies Rares de la Peau,

Maladies de l’intestin : Grenoble référent mondial en neurostimulation vagale

En France, plus de 200 000 personnes souffrent de maladies chroniques de l’intestin. Les symptômes très invalidants altèrent lourdement le quotidien de ces patients. Pour traiter les inflammations, les équipes du CHU de Grenoble ont eu l’idée de stimuler électriquement les nerfs vagues. Les premiers résultats sont très prometteurs…