Certification • Labellisation • Qualité

Derniers articles

L’AP-HP, 1er CHU signataire de la charte Cancer et Emploi de l’Institut national du cancer

Jérôme Marchand-Arvier, directeur général adjoint de l’AP-HP, a signé la charte Cancer et Emploi qui vise à favoriser le maintien et le retour dans l’emploi des salariés atteints de cancer. L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris est ainsi le premier centre hospitalo-universitaire à rejoindre le Club des Entreprises créé par l’Institut national du cancer, l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH) et l’Association nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT).

Nîmes certifié au niveau A par la Haute Autorité de Santé (HAS)

La commission de Certification de la HAS a certifié l’établissement au niveau le plus élevé (A), le 7 mai 2019. Cette reconnaissance est le gage du haut niveau de qualité et de sécurité du CHU de Nîmes. C’est aussi le fruit d’un travail continu des équipes qui, grâce à leur engagement, ont pu lever les non conformités et satisfaire aux critères les plus exigeants.

Séniors : conciliations médicamenteuses pour sécuriser les prescriptions au sein du GHT Haute-Bretagne

« Diminuer les erreurs de médicaments particulièrement fréquentes à l’admission et à la sortie des patients âgés ou lors de leurs transferts » Tel est l’enjeu du dispositif de conciliation déployé par le GHT Haute-Bretagne (CHU de Rennes). Objectif : sécuriser les parcours de soins des seniors car les transitions peuvent être source d’erreurs qu’il s’agisse de confusion entre médicaments, de voie ou durée d’administration erronée, de posologie inadéquate… La conciliation des traitements médicamenteux, dite « conciliation médicamenteuse » prévient ces risques en associant les professionnels de santé, le patient, son entourage et ses aidants. Elle repose sur la transmission et le partage d’informations complètes et exactes des traitements, à chaque changement d’équipes et de lieux.

Certification : un A pour l’Hôpital Nord (AP-HM)

La Haute Autorité de Santé vient d’attribuer la note A à l’Hôpital Nord (Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille – AP-HM), la meilleure note pouvant être obtenue. « À ce jour, seuls deux autres CHU* en France avaient obtenu un tel score en visite initiale.» souligne la direction générale. « Cette note témoigne de la culture qualité du site et de l’engagement de chacun pour une prise en charge optimale et sécurisée des patients. » se félicite Magali Guerder, Directeur de l’hôpital Nord.

le Centre de Ressources Biologiques InnovaBIO du CHU de Caen Normandie certifié NFS96900

Le CRB InnovaBIO du CHU de Caen Normandie a tout juste un an et vient d’être certifié NF S 96900. Ce certificat, valable jusqu’au 13 décembre 2021, certifie la réception, la préparation, la conservation et la mise à disposition de ressources biologiques d’origine humaine pour la recherche scientifique et biomédicale.

La pharmacie à usage intérieur du CHU de Besançon est certifiée ISO 9001:2015

Engagée depuis plusieurs années dans une démarche qualité, la pharmacie à usage intérieur (PUI) du CHU de Besançon a été certifiée sans non-conformité ISO 9001: 2015. Cette certification de Bureau Veritas concerne trois unités de la PUI et porte sur l’ensemble des activités de pharmacotechnie dès l’étape de développement galénique, de rétrocession hospitalière et de gestion et dispensation des essais cliniques.

La direction de la recherche et de l’innovation du CHU de Rennes certifiée ISO 9001

Parallèlement à sa certification d’établissement par la Haute Autorité de Santé, le CHU de Rennes se situe dans une démarche continue d’évaluation externe de ses activités spécifiques. Premier Centre d’investigation clinique de France certifié ISO 9001 pour ses activités de méthodologie, de gestion et d’analyse d’études cliniques en mai 2016, c’est désormais la direction de la recherche et de l’innovation (DRI) de l’établissement qui vient d’être certifiée ISO 9001 pour ses activités de promotion et de coordination des études cliniques.

« Construire ensemble une offre de soins coordonnée, de proximité et de qualité »

« Je veux que le système de santé soit un pilier de l’Etat providence du XXIè siècle », « C’est autour du patient que doit se construire la réponse des soignants, en proximité et coordonnée ». Le ton est donné dès les premières phrases par le Président de la République lors de sa présentation, ce mardi 18 septembre, de la stratégie nationale de transformation du système de santé. Il en appelle à chaque acteur et à l’intelligence collective pour bâtir une nouvelle organisation, avec une seule exigence « mettre le patient au centre et garantir à tous les Français une meilleure prévention et un accès à des soins de qualité ».