1ères médicales mondiales

Retrouvez ici nos articles dédiés aux premières médicales mondiales réalisées dans les CHU de France.

Derniers articles

Malformation génitale du garçon : une étude met en cause la pollution environnementale, 1ère mondiale

Pour la 1ère fois, deux chercheurs montpelliérains confirment le lien direct entre la pollution environnementale pendant la grossesse et la malformation génitale du garçon. Depuis plusieurs années, l’équipe d’Endocrinologie Pédiatrique et d’Hormonologie du CHRU de Montpellier (Pr Ch. Sultan, Dr F. Paris, Dr L. Gaspari) évalue l’impact de la pollution environnementale sur la santé de l’enfant (malformation génitale, retard de croissance, obésité, puberté précoce). Parmi ces malformations, l’hypospadias, anomalie congénitale de la verge du nouveau-né,

Insuffisance cardiaque : greffe de cellules cardiaques dérivées de cellules souches embryonnaires 1ère mondiale

Un espoir pour les insuffisants cardiaques. Le 21 octobre 2014, le Professeur Philippe Menasché et son équipe du service de chirurgie cardio-vasculaire de l’hôpital européen Georges Pompidou, AP-HP ont pratiqué une greffe de cellules cardiaques dérivées de cellules souches embryonnaires humaines. L’opération, couplée à un pontage coronaire* a été pratiquée chez une femme de 68 ans atteinte d’insuffisance cardiaque sévère. Dix semaines après l’intervention, la patiente se porte bien…

1re mondiale : le cancer du poumon diagnostiqué des années avant sa détection par imagerie

Un pas de géant en matière de diagnostic précoce des cancers invasifs du poumon vient d’être franchi par l’équipe Professeur Paul Hofman du CHU de Nice qui a conduit une étude sur 245 sujets sans cancer dont 168 patients à risque, atteints de Bronchopathie Chronique Obstructive (BPCO). L’enjeu : avec une simple prise de sang, repérer des signes avant-coureurs du cancer, sous forme de cellules cancéreuses circulantes « sentinelle », plusieurs mois voire même années avant que le cancer ne soit détecté par scanner. Les patients ont été testés chaque année durant trois années par ISET et par CT-scan à basse dose. Résultat, le test ISET a démontré sa plus grande sensibilité en permettant d’identifier des cellules cancéreuses

Maladie de Parkinson : découverte d’un nouveau traitement neuroprotecteur à Lille, une 1ère mondiale !

Des équipes lilloises viennent de déterminer le dosage d’un principe à l’action antioxydante puissante qui ralentit la progression de la maladie de Parkinson et d’autres maladies neurodégéneratives. Si les premiers résultats encourageants sont confirmés, la posologie de défériprone – molécule agissant sur le taux de fer – mise au point à Lille sera retenu comme traitement neuroprotecteur le plus efficace au monde.

Cancer de la prostate : traitement par ultrasons et robot assisté, une 1ère mondiale à Lyon

1er dispositif au monde qui associe 3 techniques de pointe, l’imagerie par IRM pour localiser les tumeurs de la prostate, la fusion de l’image d’IRM et de l’échographie 3D et les ultrasons focalisés à haute intensité, le Focal One® a été imaginé et développé par l’unité de recherche LabTau INSERM, les Hospices Civils de Lyon et la société de haute technologie médicale EDAP TMS.

Chirurgie endoscopique : dérivation de l’estomac dans l’intestin grêle, une 1ère mondiale

L’estomac d’un patient victime d’une occlusion, a été dérivé dans l’intestin grêle. Adressé à l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille par le CHU de Besançon, l’homme âgé de 30 ans souffrait d’un rétrécissement du duodénum et ne pouvait plus s’alimenter. L’intervention de deux heures a été couronnée de succès et aucune complication n’a été relevée. Opéré mercredi 15 janvier 2014, le jeune bisontin était debout dès le lendemain matin avec une réalimentation hydrique. Il a pu apprécier les suites très légères de l’opération. 5 jours après, il pouvait s’alimenter normalement et le 21 janvier il regagnait son domicile.

Cardio 1ère mondiale : remplacement de la valve aortique par chirurgie mini-invasive

Pour la première fois une équipe stéphanoise de chirurgie cardio-vasculaire vient de remplacer une valve aortique par voie exclusivement endoscopique. De juillet à décembre 2013, cinq patients ont bénéficié de cette nouvelle technique, inédite au niveau mondial, mise en œuvre par le Docteur Marco Vola, chargé du développement de la chirurgie cardiaque mini-invasive au CHU de Saint-Etienne,

1er coeur artificiel bioprothétique CARMAT: la santé du patient jugé « très satisfaisante »

Douze jours après l’implantation du premier cœur artificiel bioprothétique CARMAT par les professeurs Latrémouille et Duveau sous la direction du professeur Carpentier, l’état du malade est jugé très satisfaisant par l’équipe de réanimation conduite par les docteurs Denis Méléard et Fazia Boughenou et par son cardiologue le professeur Desnos. Le malade s’alimente normalement et a pu, hier après-midi, passer sans gêne notable trois heures dans un fauteuil en présence de sa famille.