1ères médicales mondiales

Retrouvez ici nos articles dédiés aux premières médicales mondiales réalisées dans les CHU de France.

Derniers articles

Le CHU annonce le premier cas de remplacement d’une valve cardiaque par voie non chirurgicale

Le CHU de Rouen annonce la réalisation du premier cas mondial de mise en place d’un valve cardiaque artificielle par voie non chirurgicale pour le traitement d’un rétrécissement aortique en phase terminale. Le geste thérapeutique a été réalisé le 16 Avril par le Professeur Alain Cribier, Chef du Service de Cardiologie de l’Hôpital Charles Nicolle, et son équipe .

Traitement d’une maladie génétique héréditaire grave du sang par thérapie génique : une 1ère mondiale

Pour la première fois jeune adulte atteint d’une maladie génétique grave du sang, la β-thalassémie, a été traité avec succès grâce à un protocole de thérapie génique utilisant un nouveau vecteur. Un progrès qui à terme va concerner des millions de personnes dans le monde vivant avec un syndrome thalassémique. Les résultats de cet essai clinique, dirigé par le Pr. Philippe Leboulch et mené par des équipes de recherche sont publiés dans la revue Nature du 16 septembre 2010. Les principaux investigateurs sont le Pr. Marina Cavazzana-Calvo de l’hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP, Université Paris Descartes) et le Pr. Eliane Gluckman de l’hôpital Saint-Louis (AP-HP, Université Paris Diderot) à Paris.

Greffe totale du visage – une première mondiale signée Pr Lantieri

Le Pr Laurent Lantieri, chef du service de chirurgie plastique et reconstructrice de l’hôpital Henri Mondor (AP-HP) a annoncé jeudi 8 juillet avoir réalisé la première greffe totale de la face. Cette prouesse médicale s’est déroulée près de cinq ans après la première allogreffe partielle du visage par les pionniers : les Pr Bernard Duvauchelle du CHU d’Amiens et par le Pr jean Michel Dubernard des Hospices Civils de Lyon. Un nouvel exploit qui confirme l’avancée française dans ce domaine.

Anévrysme cérébral : première intervention mondiale par voies nasales

Traitement chirurgical d’un anévrysme de l’artère communicante antérieure par voie endoscopique endonasale : les équipes de neurochirurgie (Pr S.Froelich, Dr P. Boyer) et d’ORL (Pr C. Debry, Pr A. Gentine) ont réalisé pour la première fois au monde, le traitement chirurgical d’un anévrysme cérébral de l’artère communicante antérieure, par voie endoscopique en passant par les voies naturelles nasales.