1ères médicales mondiales

Retrouvez ici nos articles dédiés aux premières médicales mondiales réalisées dans les CHU de France.

Derniers articles

Un segment d’aorte greffé remplace la trachée : une 1ère mondiale

L’équipe de Chirurgie thoracique (Pr Wurtz, Pr Porte, Dr Conti, Dr Akkad), et l’équipe d’Anesthésie-Réanimation cardio-thoracique (Dr. Desbordes et Dr. Dusson) du CHRU de Lille, ont réalisé avec succès les quatre premiers remplacements étendus de la trachée par un greffon aortique : une innovation mondiale dans le domaine du traitement des tumeurs extensives de la trachée.

On a opéré dans l’espace… Pour la première fois au monde !

Mercredi 27 septembre 2006, le Professeur Dominique Martin, le Docteur Laurent de Coninck du CHU de Bordeaux et leur équipe ont réalisé une intervention chirurgicale en apesanteur sur un homme. Avec leur patient, ils ont pris place dans un avion capable de recréer les conditions de l’apesanteur pour un vol de 3 heures. Durant cette expérimentation, menée en collaboration avec le CNES et le Conseil Régional d’Aquitaine le chirurgien a pu enlever une tumeur graisseuse de l’avant bras de Monsieur Philippe Sanchot, 46 ans.

Suicide d’un gène : découverte fondamentale en génétique et 1 ère mondiale

L’équipe CNRS de Michel Cogné et Sophie Péron « Contrôle de la Réponse Immune B et Lymphoproliférations », rattachée au CHU et à l’Université de Limoges, a découvert un phénomène jusqu’ici inconnu : le suicide d’un gène. Evènement majeur de régulation de l’immunité, cette découverte fait l’objet de deux publications, dans la prestigieuse revue scientifique internationale « Sciences » et dans le magazine français « Médecine Sciences ».

Première mondiale : greffe partielle du visage

Dimanche 27 novembre 05, pour la première fois au monde, une femme de 38 ans, gravement défigurée après la morsure d’un chien au mois de mai dernier, a bénéficié d’une greffe partielle du visage (triangle nez-lèvres-menton). L’intervention qui a duré près de 15 heures, a été réalisée au CHU d’Amiens par le Pr Bernard Devauchelle. Cet exploit est l’oeuvre d’une collaboration exemplaire entre le CHU d’Amiens et les Hospices Civils de Lyon, les équipes chirurgicales et de coordination de prélèvement et l’Agence de la Biomédecine.

Première allogreffe du visage : Gérer l’Après

Avec la prouesse chirurgicale de l’équipe du Pr Devauchelle, le 27 novembre 2005 et après la conférence de presse du 7 février 2006, le CHU d’Amiens a vu sa notoriété décupler. Comment gérer cette soudaine médiatisation ? quel impact pour les personnels et pour l’établissement ? Pour répondre à ces questions, le CHU prend du recul : regards croisés sur cette entrée magistrale dans l’histoire de la médecine.