Centre de référence

Retrouvez ici nos articles sur les centres de référence des CHU.

Un centre de référence regroupe des compétences hospitalières organisées dans les domaines du soin, de la recherche et de la formation, autour d’une équipe médicale spécialisée dans certaines maladies.

Derniers articles

Institut Cœur-Poumon de Lille : le projet avance bien!

Après l’ouverture de l’aile Est en janvier 2016, et du secteur Urgence et Soins Intensifs Cardiologiques en juin 2017, l’Institut Cœur-Poumon du CHU de Lille inaugure son aile Ouest. Cette opération, soigneusement préparée, se déroule du 13 Décembre 2017 au 18 Janvier 2018. Alors que parallèlement l’avancement du projet médical se poursuit. Objectif: réunir mi-2020, au sein de cet institut, l’ensemble des activités cardiovasculaires et pulmonaires de l’établissement.

Le don de gamètes, on en parle au CHU de Strasbourg !

Dans le cadre de campagne nationale sur le don de gamètes de l’agence de la biomédecine, les Hôpitaux universitaires de Strasbourg organisent, ce lundi 27 novembre 2017, une conférence ouverte à tous. « Don d’ovocytes et de spermatozoïdes : et si on en parlait ? » Rendez-vous pour mieux comprendre et débattre du sujet, de 19h à 20h30 à l’amphithéâtre du CMCO de Schiltigheim*. Avec entre autres intervenants attendus: le Pr Israêl Nisand, chef du service de Gynécologie et d’Obstétrique et le Dr Olivier Pirrello, responsable clinique du Centre d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) des Hôpitaux universitaires de Strasbourg.

Mucoviscidose : l’Association Grégory Lemarchal en soutien du CHU de Rennes

Afin d’accueillir les enfants dans les meilleures conditions, le Centre de Ressources et de Compétences de la Mucoviscidose (CRCM) pédiatrique du CHU de Rennes situé à l’Hôpital Sud, a été entièrement réaménagé: une opération rendue possible grâce au financement de l’Association Grégory Lemarchal.

Cancer: le CHU de Nantes et l’Institut de Cancérologie ensemble au chevet du patient douloureux

Soulager la douleur chronique du patient traité pour un cancer par un recours aux professionnels et à un plateau technique interventionnel de haut niveau. Tel est l’enjeu du projet médical commun « douleur et soins de support » élaboré par le CHU de Nantes et l’Institut de Cancérologie de l’Ouest–René Gauducheau.

La santé sexuelle en consultation gratuite et sans rendez-vous à l’Hôtel-Dieu AP-HP

Ce nouveau centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) de l’Hôtel-Dieu AP-HP propose des consultations sans rendez-vous pour la prise en charge de toutes les maladies sexuellement transmissibles. Entrent notamment dans ses missions: les traitements VIH post (TPE) et pré-exposition (PrEP), une expertise dans les pathologies des muqueuses, la réalisation de test rapides d’orientation diagnostique…

Le 1er TEP-scan numérique de France s’installe à Dijon

Combinant les techniques d’imagerie du scanner et de la TEP, le « Discovery MI », développé par GE Healthcare permet d’obtenir des images plus précises du fonctionnement du corps, tout en garantissant davantage de sécurité et un meilleur confort au patient. Cet équipement de pointe augmente ainsi les capacités de détection des pathologies, comme par exemple des lésions tumorales petites ou discrètes, avant même l’apparition de symptômes. Il est l’objet d’une co-acquisition du CHU Dijon Bourgogne et du Centre Georges-François Leclerc (CGFL) où il a pris place.

1ère mondiale à Amiens : l’EEG d’un nouveau-né d’une précision inégalée

Un enregistrement électroencéphalographique Haute Résolution (EEG HR) à 128 électrodes chez un nouveau-né prématuré de 30 semaines a été réalisé avec une précision jamais atteinte au CHU Amiens-Picardie. Une prouesse technologique de son service d’exploration fonctionnelle du système nerveux pédiatrique (EFSN pédiatrique) en collaboration avec le laboratoire Inserm UMR 1105, GRAMFC, de l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV), et la société américaine EGI. Cette avancée est la 117ème première mondiale signée par un CHU de France !

Avec 5 centres labellisés, Dijon fait référence dans les maladies rares

Pour la période 2017-2022, le CHU Dijon Bourgogne a vu reconnaître un haut niveau de compétence de ses Centres de référence maladies rares (CRMR). À l’issue du processus d’évaluation,le CRMR «Anomalies du développement et syndromes malformatifs», labellisé depuis 2006, a été reconduit, sous la direction du Pr Philippe Bonniaud, en tant que site coordonnateur et 4 nouveaux CRMR ont été reconnus en tant que sites constitutifs.