Obésité

Retrouvez ici tous nos articles sur l’obésité.

L’obésité se caractérise par un important excès de poids. La maladie résulte d’un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques.

Derniers articles

Un centre référent sur l’ Anorexie et troubles du comportement alimentaire à Lyon

En augmentation, touchant une population de plus en plus jeune, l’anorexie, la boulimie relèvent désormais d’un Centre Référent, CREATyon. Ces maladies enferment les personnes dans une souffrance solitaire dont il est très difficile de sortir sans l’aide de spécialistes. Cet isolement conduit à des interventions souvent tardives voire à des hospitalisations, 300 personnes ont ainsi été hospitalisées dans le département du Rhône en 2014. Pour prévenir ces situations souvent dramatiques, le Centre propose aux patients une évaluation de l’intensité des troubles et de leurs répercussions somatiques. Ces examens se déroulent dans le cadre d’une hospitalisation de jour.

Rein : greffe robot-assistée pour patient obèse, Toulouse signe une 1ère européenne

En mai et juin 2016 deux patients présentant une obésité, sévère pour l’un et morbide pour l’autre, ont bénéficié d’une greffe rénale robot-assistée au CHU de Toulouse. Le premier patient de 105 kg pour 1,63 m avait un indice de masse corporelle (IMC) de 37 (obésité sévère) et le second pesant 130 kg pour 1,80 m présentait un IMC à 40 (obésité morbide).

Obésité : Reims informe, soigne et accompagne

En France, plus de 7 millions de personnes sont atteintes d’obésité, soit 15% de la population. Et avec près de 21% d’habitants concernés la Champagne-Ardenne est la 2ème région française la plus touchée. Le CHU de Reims s’est engagé dans la prise en charge de ces patients souvent stigmatisés et démunis et saisit la journée européenne de lutte contre l’obésité (JEO) de mai 2016 pour rappeler la gravité de cette maladie chronique et faire connaître l’offre d’accompagnement et de soins pluridisciplinaire qu’il propose.

Obésité : une chirurgie où l’avant et l’après comptent autant que l’intervention

Les résultats spectaculaires de la chirurgie de l’obésité (appelée aussi bariatrique) en ont fait un peu vite la panacée des traitements contre l’obésité. Or des complications surgissent quand les règles de bonnes pratiques ne sont pas respectées. A l’occasion de la journée européenne de l’obésité, le 23 mai 2016, le Centre Intégré de l’Obésité (CIO) des Hospices Civils de Lyon alerte sur les risques potentiels de la chirurgie de l’obésité assimilée à tort à un protocole amaigrissant « sans effort ».

Obésité : sleeve en ambulatoire, un protocole innovant adopté à Saint-Etienne

Une équipe de chirurgie digestive du CHU de Saint-Etienne a pratiqué une gastrectomie longitudinale en ambulatoire (ablation des 2/3 de l’estomac appelée aussi sleeve). Le patient, un homme âgé de 22 ans souffrant d’obésité morbide est entré à l’hôpital à 7h du matin et a pu regagner son domicile à 18h00. L’intervention, une 1ère en région stéphanoise s’est déroulée le 12 Avril 2016. A j+15 l’état de santé du patient est excellent.

L’obésité des jeunes, faut qu’on en parle !

En France, la prévalence de l’obésité infantile a été multipliée par deux entre 1980 et 2000, avec de fortes disparités liées aux inégalités sociales. Aujourd’hui, environ 18% des enfants sont en surpoids, parmi eux, près de 4% sont obèses. L’obésité, souvent considérée comme une faiblesse, un manque de volonté, est pourtant bien souvent une maladie, dont l’enfant n’est que peu ou pas responsable, et dont l’origine est le plus souvent précoce et multifactorielle.

A la recherche de seniors candidats à l’amaigrissement

Le CHU de Toulouse lance une étude clinique sur l’obésité des séniors et recherche 25 personnes minimum, de plus de 60 ans. Objectif : comparer les résultats d’un amaigrissement par chirurgie avec pose d’un anneau gastrique à ceux obtenus après restriction alimentaire simple. Cette étude a été financée par le Ministère de la Santé, après évaluation de la rigueur scientifique.

Le e-coaching nutritionnel est-il efficace ?

Ainsi se résume le thème de l’étude d’impact de l’e-coaching nutritionnel appelé A.N.O.D.E réservé aux personnes diabétiques présentant un excès de poids. Les travaux sont menés par des chercheurs français désireux de vérifier si le e-coaching couplé à la télémédecine représente une véritable révolution dans les méthodes de prise en charge nutritionnelle ou s’il ne s’agit que d’un simple phénomène de mode.

Maigrir sans le diktat de la balance

Depuis mi-octobre 2013, les hommes et le femmes souffrant d’obésité se voient proposer une prise en charge innovante en hospitalisation de jour où les mots « régime » et « perte de poids » sont proscrits. Par cette nouvelle approche, le CHU d’Angers entend accompagner les personnes vers un changement de comportement en oubliant, au moins durant le programme, la sanction de la balance. En 5 semaines les patients vont pouvoir prendre du recul et adopter de nouvelles conduites de vie… Explications

Traitement de l’obésité : le CHU de Bordeaux labellisé

Des français de plus en plus lourds : 15 % des personnes sont obèses et 32 % en surpoids*. Pour lutter contre cette épidémie, la médecine se spécialisée se personnalise. En Aquitaine où 16 % de la population adulte est obèse et 15 % des jeunes en surpoids ou obèses*, le CHU de Bordeaux dispose d’un centre spécialisé obésité Aquitaine-Nord labellisé où sont traités 1 000 patients adultes et 200 enfants chaque année.