Si vous avez des difficultés pour lire cet e-mail, cliquez ici pour l'ouvrir dans un navigateur

logo reseau-chu

n° 961 du 23/10/2018 - Cancer : les nouvelles armes des CHU


Cancer de la prostate : un suivi innovant à Brest - Cancer anale : l'efficacité de la combinaison « DCF » démontrée à Besançon - Octobre rose en CHU - Paris précurseur en télémédecine - Toulouse, pivot de la vigilance nationale « grossesse et médicaments » - Poitiers rend hommage à l'inventeur du BCG - Mucoviscidose : un centre plus accueillant à Montpellier - L’ABC des soins d’urgences aux blessés par armes de guerre

Cancer de la prostate : Brest initie un outil révolutionnaire pour traquer les récidives

L’utilisation en imagerie médicale du PSMA, un marqueur spécifique, révolutionne la prise en charge du cancer de la prostate. Pratiqué depuis début octobre dans le service de médecine nucléaire du CHRU de Brest, ce nouvel examen permet de détecter beaucoup plus précocement les récidives de la maladie. L'établissement est actuellement le seul se sa région à utiliser cette technique innovante.


17/10/2018 - Auteur :CHRU de Brest - 2875 vu(s)
En savoir plus

Cancer anal métastatique : nouveau traitement de référence développé à Besançon

Le cancer du canal anal métastatique est un cancer rare (environ 500 cas par an en France) mais son incidence est en constante augmentation et son issue est bien souvent fatale. Aucun traitement de référence n’avait fait ses preuves et les médecins se trouvaient démunis lorsque ces cancers étaient au stade métastatique ou résistaient à la radiochimiothérapie initiale. Cherchant à dépasser cette...


16/10/2018 - Auteur :CHU Besançon - 1979 vu(s)
En savoir plus

Les CHU à l'heure d'Octobre Rose

La campagne d'information Octobre Rose vise à alerter les femmes sur le rôle primordial du dépistage précoce du cancer du sein car plus un cancer est détecté tôt, mieux il se soigne. Informations, dépistages gratuits…, les CHU développent nombre d’actions.


18/10/2018 - Auteur :Réseau CHU - 2445 vu(s)
En savoir plus

Télémédecine : l’AP-HP, une connexion d’avance

Avec 66 000 patients pris en charge en télémédecine en 2017, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) fait figure de précurseur. Aujourd’hui, elle se félicite du remboursement des actes de téléconsultation dans les mêmes conditions que les consultations classiques de visu, à savoir 30€ pour un spécialiste. L’occasion pour l’institution aux 39 hôpitaux de faire le point sur la quarantaine...


21/09/2018 - Auteur :Assistance publique - Hôpitaux de Paris - 3059 vu(s)
En savoir plus

Toulouse devient centre de coordination national «médicaments et grossesse»

L’équipe «Médicaments, reproduction, grossesse et allaitement» du service de pharmacologie médicale et clinique du CHU de Toulouse, a été choisie pour assurer la mise en place et la coordination d’un Réseau national permettant de renforcer la vigilance concernant les risques liés à l’exposition médicamenteuse au cours de la grossesse. Un choix qui témoigne de l’excellence des équipes...


18/10/2018 - Auteur :CHU de Toulouse - 4390 vu(s)
En savoir plus

A Poitiers, inauguration de la salle de conférence « Camille-Guérin »

Le CHU de Poitiers a souhaité donner le nom de Camille Guérin à la salle de conférence, située à Jean-Bernard, sur le site de la Milétrie. L'inauguration, ouverte au public, se déroulera le mardi 25 septembre à 18 heures.


24/09/2018 - Auteur :CHU de Poitiers - 3173 vu(s)
En savoir plus

A Montpellier, des locaux réhabilités pour le Centre de Ressources et de Compétences de la Mucoviscidose

Le CHU de Montpellier dispose du seul Centre de Ressources et de Compétences de la Mucoviscidose pour l’Occitanie Est. Grâce au soutien de l’Association Grégory Lemarchal et de l’association Club Alliance Pro 34 (CAP34), les locaux ont été entièrement réhabilités pour un meilleur confort et accueil des patients et des familles.


31/10/2018 - Auteur :CHU Montpellier - 1501 vu(s)
En savoir plus

« Agressions collectives par armes de guerre » : le manuel de référence des conduites à tenir

Cet ouvrage consacré à la prise en charge des blessés par armes de guerre s'adresse à tous les professionnels de santé susceptibles d'être confrontés à la situation. L'enjeu étant d'assurer les meilleurs soins en urgence victimes. La direction générale de la santé a ainsi appelé les directeurs généraux de CHU, présidents de CME de CHU, et autres instances médico-hospitalières à sa large diffusion...


13/10/2018 - Auteur :Réseau CHU - 2986 vu(s)
En savoir plus