CHU Dijon Bourgogne

Présentation

Le CHU de Dijon Bourgogne, un établissement de progrès centré sur la prise en charge du patient

Une référence dans le domaine du soin, de la recherche et de la formation en santé

Avec une communauté de plus de 8 000 professionnels représentant plus d’une centaine de métiers au service du patient (personnel paramédical, médical- dont internes et étudiants, technique, logistique et administratif), le CHU Dijon Bourgogne est le premier employeur de la Côte-d’Or. Établissement de proximité, il rayonne sur l’ensemble de l’agglomération dijonnaise. Établissement de recours, il rayonne sur l’ex-région Bourgogne et au-delà. Il offre un réel service public d’accueil des urgences, de diagnostic, de soins et de prévention. Il initie et développe des programmes de recherche en partenariat avec d’autres établissements de santé. Il forme les futurs médecins généralistes et spécialistes à travers sa dimension universitaire, mais aussi plusieurs professions paramédicales au sein des instituts de formation. Ouvert 24h/24 et 7j/7, le CHU garantit un égal accès aux soins à tous ceux qui en ont besoin. Avec un budget de plus de 600 millions d’euros, il réalise plus de 425 000 journées d’hospitalisation et d’hébergement par an.

Le patient au cœur de l’organisation

Le CHU Dijon Bourgogne et l’ensemble de ses professionnels œuvrent quo­tidiennement pour garantir des soins et un accueil de qualité à l’ensemble des patients. Dévouement et bienveillance sont des valeurs chères portées en continu par les équipes engagées.

Innovation et recherche au service de la performance

En tant que structure hospitalo-universitaire, le CHU Dijon Bourgogne participe à de nombreux protocoles de recherche dans le but de mieux comprendre, prévenir, diagnostiquer ou traiter nombre de pathologies.

Le CHU Dijon Bourgogne offre des soins de proximité, mais aussi de référence et de recours grâce à :

  • Un plateau technique interventionnel de pointe centralisé, regroupant 36 salles d’opération ;
  • Un robot chirurgical ;
  • L’un des plus beaux plateaux de radiologie et d’imagerie de France comptant notamment 3 IRM ;
  • Des laboratoires de biologie et d’anatomo-pathologie des plus performants ;
  • Un service de génétique de référence permettant d’anticiper les futurs développements de la médecine personnalisée

La reconnaissance de l’excellence

L’excellence du CHU est reconnue au niveau national dans plusieurs spécialités et pour de nombreuses pathologies : ophtalmologie, cardiologie, neurologie, chirurgie cardiaque, rhumatologie, gynécologie-obstétrique, cancérologie, chirurgie rachidienne… Depuis 2015, il figure ainsi dans le top 15 des meilleurs hôpitaux de France.

Le groupement hospitalier de territoire

Le CHU est l’établissement support du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT 21-52) qui regroupe 9 établissements de santé, lesquels se coordonnent pour garantir à chacun sur le territoire la meilleure prise en charge, au plus proche de son domicile.

Infos pratiques

https://www.chu-dijon.fr/

CHU de Dijon Bourgogne

1 Boulevard Jeanne d’Arc
BP 77908
21079 Dijon cedex

03 80 29 30 31

Directeur de la Communication, de la Culture, du Mécénat et de l’Attractivité :
Nathalie MOULENE
03 80 29 36 28
06 72 67 48 02
nathalie.moulene@chu-dijon.fr
communication@chu-dijon.fr

Gouvernance

Président du Conseil de Surveillance :
Monsieur François REBSAMEN

Directrice Générale, Présidente du Directoire :
Nadiège BAILLE

Président de la Commission Médicale d’Etablissement, Vice-Président du Directoire :
Professeur Alain BONNIN

Faculté

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) de médecine :
Professeur Marc MAYNADIE

Les articles du CHU Dijon Bourgogne

Dépistage de la trisomie 21 : un accompagnement complet au CHU Dijon Bourgogne

Le Dépistage prénatal non invasif (DPNI) consiste en un test sanguin réalisé au cours du premier trimestre de grossesse, et parfois plus tardivement. Il permet d’évaluer le risque de trisomie 21 foetale. Désormais remboursé par l’Assurance Maladie, cet examen est proposé au sein du Centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal de la maternité du CHU Dijon Bourgogne depuis deux ans. L’établissement fait ainsi évoluer la prise en charge, permettant d’améliorer l’accompagnement des patientes dans leur parcours.

Insuffisance cardiaque : une journée pour prévenir le public au CHU Dijon Bourgogne

Encore mal connue, l’insuffisance cardiaque est une maladie invalidante qu’il est possible d’éviter en adoptant une bonne hygiène de vie. Pour sensibiliser le public à ces mesures de prévention, le CHU Dijon Bourgogne organise une journée d’information, le mardi 24 septembre 2019 dans le hall de l’hôpital François-Mitterrand. A cette occasion, le CHU rappelle les symptômes qui doivent alerter et présente son unité dédiée.

« L’embryon au cœur du débat», mais vous, quelle représentation en avez-vous?

À l’heure de la révision des lois de bioéthique, la question de la représentation de l’embryon humain est centrale. Mais ce n’est que très récemment, à l’échelle de l’humanité, que celui-ci est devenu visible ; la première échographie fœtale remontant à 1958*. Les progrès de l’imagerie ont donné corps à un développement qui jusqu’alors demeurait caché. Depuis, de nombreux artistes contemporains se sont interrogés sur la place de l’embryon et du fœtus dans nos sociétés, les dépeignant tantôt en objets de science, tantôt en êtres en devenir, fantasmés ou sacralisés. Et vous quelle représentation en avez-vous ? Afin de mieux connaitre la perception des Français, confrontés ou non aux difficultés d’avoir des enfants, le centre d’Assistance médicale à la procréation (AMP) du CHU Dijon Bourgogne a réalisé un questionnaire en ligne. Chacun est invité à le renseigner.

Palmarès : le CHU Dijon Bourgogne 14e meilleur hôpital de France

Le CHU Dijon Bourgogne conserve sa 14ème place au tableau d’honneur des meilleurs hôpitaux de France établi par le magazine Le Point ! Dans le premiers tiers du tableau depuis 5 ans, « le CHU confirme son dynamisme, son homogénéité et son très haut niveau de soins, d’enseignement, de recherche et d’innovation » se félicite l’établissement dans un communiqué.

A Dijon, une unité d’hébergement renforcé pour les patients atteints de maladie d’Alzheimer

L’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté a labellisé l’Unité d’hébergement renforcé (UHR) de l’EHPAD du CHU Dijon Bourgogne, située au centre de gérontologie Champmaillot pour la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées.

Greffes de cornées lamellaires postérieures : nouvelle activité au CHU Dijon Bourgogne

Les patients souffrant de troubles visuels dus à des anomalies de la cornée n’ont souvent d’autres alternatives que la greffe de cornée pour améliorer leur vision. Depuis un peu plus de six mois, le service d’Ophtalmologie du CHU Dijon Bourgogne propose un nouveau traitement, la greffe de cornées lamellaires postérieures. À ce jour, plus de vingt personnes ont bénéficié de cette chirurgie peu invasive.

Dijon : le nouveau visage du campus hospitalo-universitaire du Bocage

En ce début d’été, le CHU Dijon Bourgogne poursuit sa politique de grands travaux sur le campus hospitalo-universitaire du Bocage. Sont concernés, l’hôpital d’Enfants, le Centre de rééducation et de réadaptation (C2R) et l’hôpital François-Mitterrand… Chaque année, près de 12 M€ qui sont investis par le CHU Dijon Bourgogne pour des opérations immobilières. Visites d’un vaste programme de modernisation en trois sites.

OUI A NOUVEAU : renouvellement de la convention entre le CHU Dijon Bourgogne et l’Université

54 ans après la signature de la première union entre le CH et l’Université de Dijon qui a donné naissance au CHU Dijon Bourgogne, les deux institutions viennent de confirmer leur alliance et de renforcer leurs synergies dans les domaines de l’enseignement et de la recherche-innovation. Plus de 1 000 professionnels et futurs professionnels sont directement concernés : 100 enseignants chercheurs accueillent et encadrent chaque année plus de 500 internes et 900 étudiants hospitaliers. Côté recherche-innovation, plus de 1 000 projets de recherche, avec plus de 7 000 patients inclus, sont conduits chaque année et donnent lieu à près de 700 publications scientifiques de haut niveau.