Cardio pédiatrique et congénitale, la Martinique accueille le congrès des spécialistes

Les 12èmes journées médico-chirurgicales de la filiale de cardiologie pédiatrique et congénitale (FCPC) de la Société Française de Cardiologie se tiendront à Schœlcher (Martinique) du 21 au 24 novembre 2015. Cet événement majeur, une 1ère dans les territoires d’Outre-Mer, sera associé aux 5èmes Rencontres Francophones Multidisciplinaires des Cardiopathies Congénitales."

Les 12èmes journées médico-chirurgicales de la filiale de cardiologie pédiatrique et congénitale (FCPC) de la Société Française de Cardiologie se tiendront à Schœlcher (Martinique) du 21 au 24 novembre 2015. Cet événement majeur, une 1ère dans les territoires d’Outre-Mer, sera associé aux 5èmes Rencontres Francophones Multidisciplinaires des Cardiopathies Congénitales."

Le thèmes scientifiques couvre tous les aspects de la spécialité complexe et comprend de nouvelles thématiques adaptées à la réalité des territoires d’Outre-Mer, caractérisés par leur éloignement. Ainsi, seront abordés les alternatives thérapeutiques localement disponibles dans les situations les plus délicates, le transport aérien de patients particulièrement fragiles, les modifications physiologiques induites par l’altitude et aussi les « trucs et astuces » pour le transport héliporté ou à bord de vols commerciaux.

Au programme également : les incertitudes persistantes de la cardiologie fœtale, ou encore les cœurs anatomiquement biventriculaires mais néanmoins inaccessibles à une réparation chirurgicale complète, les avancées dans le domaine de l’embryologie ou de la génétique des cardiopathies congénitales.

Focus sur les cardiaques congénitaux adultes
Les progrès significatifs et réguliers de tous les partenaires médicaux et chirurgicaux impliqués dans la prise en charge multidisciplinaire des cardiopathies congénitales sont à l’origine d’une nouvelle population de patients « cardiaques congénitaux adultes ». Ainsi, les cœurs « univentriculaires » représentent un véritable challenge et l’expertise des spécialistes australiens sera appréciée. Il n’en demeure pas moins que ces patients en nombre exponentiel compliquent les prises en charge d’autant que  les unités spécialisées sont en nombre insuffisant, ou peu préparées à ces défis. Dans cette optique, les stratégies permettant de détecter et traiter les complications des « FONTAN » feront l’objet d’une session spécifique, dans le but d’éviter autant que possible un recours controversé et délicat à la transplantation cardiaque.

Les progrès continus dans le domaine des traitements percutanés seront également présentés en insistant sur les matériels disponibles et les résultats à court et moyen terme d’intéressantes et nouvelles stratégies.
Enfin, un espace spécial sera consacré aux innovations dans le domaine de l’échocardiographie tridimensionnelle, mais aussi « thérapeutique » ou plus fondamentale, avancées récentes qui pourraient prochainement déboucher sur de nombreuses applications.

Ce programme, couplé à des ateliers (échocardiographie foetale pratique, ECMO, ECG), reflète la force de la discipline et de sa contribution aux progrès de la cardiologie.
D’après le communiqué du Dr Hugues Lucron
Renseignements et inscriptions
Congrès médico-chirurgical de la FCPC
5èmes rencontres francophones multidisciplinaires des cardiopathies congénitales

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.