27èmes Assises de pathologie (3 et 4 juin 2004)

Quel avenir pour la pathologie ? Les 27èmes Assises de Pathologie s'inscrivent dans une longue tradition de réunions annuelles sous l'égide de la Division Française de l'Académie Internationale de Pathologie.

Les 27èmes Assises de Pathologie s’inscrivent dans une longue tradition de réunions annuelles sous l’égide de la Division Française de l’Académie Internationale de Pathologie.

Ce congrès aura lieu à la Cité des Congrès de Nantes et devrait réunir 500 pathologistes de France et des Pays Francophones.

Le thème de ce congrès est essentiellement centré autour de techniques innovantes et sur l’interface entre la pratique quotidienne des pathologistes et les techniques de criblage à haut débit utilisées en cancérologie.

De plus, l’intérêt du développement des banques de tissu cryoconservé (tumorothèque) pour la recherche en cancérologie sera largement développé.

L’Anatomie Pathologique, discipline médicale, est l’application aux cellules et aux tissus prélevés chez l’homme de diverses méthodes d’analyse basées principalement sur la morphologie, à des fins de diagnostic, de pronostic et de meilleure compréhension des causes et mécanismes des maladies.

Les 27èmes Assises de Pathologie débuteront le jeudi par la Journée des Clubs avec la présence des Clubs de pathologie urologique, digestive, gynécologique et endocrine ainsi que le Club d’hématopathologie.

L’ ouverture officielle des 27èmes Assises se déroulera le vendredi par la tenue d’un symposium, d’une assemblée générale de la division française de l’académie internationale de pathologie et d’un histoséminaire et d’un atelier.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.