Cancer : accord-cadre entre l’Institut et le CHRU de Montpellier

La biologie et l’oncologie médicales sont au cœur de l’alliance stratégique que viennent de conclure l’Institut du Cancer (ICM) et le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Montpellier. Par cette coopération les deux établissements phares du Languedoc-Roussillon entendent renforcer l’offre de soins publique et hospitalo-universitaire en cancérologie afin d’offrir les meilleurs traitements aux patients.

La biologie et l’oncologie médicales sont au cœur de l’alliance stratégique que viennent de conclure l’Institut du Cancer (ICM) et le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Montpellier. Par cette coopération les deux établissements phares du Languedoc-Roussillon entendent renforcer l’offre de soins publique et hospitalo-universitaire en cancérologie afin d’offrir les meilleurs traitements aux patients.
Regrouper les expertises en biologie médicale et…
Les examens de biologie générale des deux établissements seront assurés par le CHRU de Montpellier dès le mois de mars 2015. Ensuite, l’ICM et le CHRU mettront en commun leurs moyens de biologie du cancer sous la forme d’un Groupement de Coopération Sanitaire. D’abord localisée sur les 2 sites, la biologie du cancer sera réunie sur le site du CHRU dès l’ouverture de son bâtiment unique de biologie, en 2018.
en chimiothérapie des tumeurs solides chez l’adulte
De la même façon, les patients adultes seront traités sur un lieu unique et les ressources tant humaines que matérielles seront mutualisées dans le cadre d’un Groupement de Coopération Sanitaire appelé « Groupement Universitaire d’Oncologie Médicale », situé sur le site de l’ICM et opérationnel en 2016.
Cet accord-cadre de coopération conclu le 22 décembre 2014 marque une première étape dans la restructuration pour une plus grande performance de l’offre de soins publique et hospitalo-universitaire en cancérologie en Languedoc-Roussillon.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.