Cancer du poumon : lobectomie mini invasive en ambulatoire – 1ère européenne

Depuis février 2015, 10 malades souffrant d’un cancer du poumon ont bénéficié d’une lobectomie (ablation d’une partie du poumon) mini invasive et pu sortir le jour même selon un nouveau protocole éprouvé par le Professeur Berna, Chef de service Chirurgie thoracique au CHU Amiens-Picardie. Les interventions se sont déroulées avec succès et sans complications. Les patients ont pu regagner leur domicile quelques heures après leur opération.

Depuis février 2015, 10 malades souffrant d’un cancer du poumon ont bénéficié d’une lobectomie (ablation d’une partie du poumon) mini invasive et pu sortir le jour même selon un nouveau protocole éprouvé par le Pr Berna, Chef de service Chirurgie thoracique au CHU Amiens-Picardie. Les interventions se sont déroulées avec succès et sans complications. Les patients ont pu regagner leur domicile quelques heures après leur opération.
Aujourd’hui, les patients du CHU Amiens-Picardie traités pour un cancer et devant subir une lobectomie  peuvent sortir le jour même alors que dans les autres centres, une semaine est nécessaire pour ce type d’intervention.
Inspirée des techniques ambulatoire de « sleeve gastrectomy » pour la chirurgie de l’obésité, cette première européenne met en évidence les optimisations techniques des blocs opératoires (comme le mini invasif et la 3D) et l’expertise des chirurgiens thoraciques. Placée au service des patients, la haute technologie alliée à des pratiques d’excellence et à une organisation rigoureuse permet de réduire de manière drastique les séjours hospitaliers et le risque de séquelles. La lobectomie par vidéochirurgie exclusive limite les cicatrices à  3-4 cm sans écarter les côtes, évite les douleurs post-opératoires et favorise une réhabilitation beaucoup plus précoce.
Mieux toléré par les patients, le protocole de Lobectomie en ambulatoire sur la journée est soumis à strictes conditions concernant l’état général du patient dont l’accord doit être recueilli. Le protocole exige aussi des prérequis draconiens, un abord chirurgical différent, une expertise du geste opératoire et une rapidité d’exécution, ainsi que l’appui d’un matériel à haute technicité.
Le CHU Amiens-Picardie associe à cette chirurgie innovante un nouveau protocole de suivi et de réhabilitation précoce du patient opéré pour un retour à la maison le jour même.
La Lobectomie pour cancer est la principale intervention chirurgicale curatrice du cancer broncho-pulmonaire.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.