COVID-19: Stationnement gratuit illimité et « sans contact » pour tous les hospitaliers et tous les soignants

Le groupe Indigo, leader du stationnement et l’application OPnGO annoncent la gratuité de ses parkings pour les personnels soignants, partout en France, durant toute la durée du confinement.

Le groupe Indigo, leader du stationnement et l’application OPnGO annoncent la gratuité de ses parkings pour les personnels soignants, partout en France, durant toute la durée du confinement.
Dans un souci de solidarité dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, les deux acteurs de la mobilité s’unissent pour faciliter les déplacements des hospitaliers et des soignants. Le stationnement leur est désormais offert dans l’intégralité des parkings Indigo de l’hexagone.
Cette gratuité est valable pour l’ensemble du corps médical (pharmaciens, sages-femmes, chirurgiens-dentistes et médecins) qu’ils exercent en tant que salariés ou en libéral, ainsi qu’au personnel soignant, aides soignant(e)s et tous les agents techniques employés par les hôpitaux.
Pour bénéficier de cette offre, il suffit de télécharger l’application OPnGO et adresser un justificatif (carte CPS, CPF, numéro RPPS, attestation employeur…) par mail, à contact@opngo.com

Un stationnement 100% "sans contact"

En France, cette gratuité concerne plus de 250 parkings intramuros, en périphérie des villes, ou à proximité des hôpitaux (liste à retrouver sur ce lien).
Enfin, pour répondre au mieux  aux exigences actuelles de sécurité sanitaire, la technologie développée par OPnGO permet d’entrer et de sortir des parkings Indigo sans avoir à prendre de ticket pour un stationnement 100% "sans contact". Les barrières des parkings s’ouvriront automatiquement à l’arrivée et à la sortie grâce à la technologie de lecture de plaque.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.