Daniel Moinard quitte la direction générale des Hospices Civils de Lyon

Daniel Moinard, Directeur général des Hospices Civils de Lyon, annonce son départ le 1er novembre 2012, en application des dispositions relatives à l'âge limite d’exercice des directeurs d’établissements hospitaliers (65 ans). Nommé le 10 janvier 2011, il quitte l’établissement hospitalier lyonnais après avoir engagé et relancé plusieurs chantiers déterminants pour l’avenir de l’établissement au premier rang desquels figure le projet de modernisation de l’hôpital Edouard Herriot.

Daniel Moinard, Directeur général des Hospices Civils de Lyon, annonce son départ le 1er novembre 2012, en application des dispositions relatives à l’âge limite d’exercice des directeurs d’établissements hospitaliers (65 ans). Nommé le 10 janvier 2011, il quitte l’établissement hospitalier lyonnais après avoir engagé et relancé plusieurs chantiers déterminants pour l’avenir de l’établissement au premier rang desquels figure le projet de modernisation de l’hôpital Edouard Herriot. Il a accompagné la concertation sur le projet médical et engagé les nécessaires études techniques préalables. Conformément aux instructions ministérielles et grâce à l’appui financier décisif de la Ville de Lyon et du Grand Lyon, il a proposé dès décembre 2011 un projet à la fois ambitieux et réaliste aux instances de l’établissement qui l’ont adopté sans réserve. Poursuivant dans la même volonté de faire avancer rapidement ce projet, il a lancé le concours d’architecture. Le plan de financement comme le calendrier de réalisation sont actuellement tenus.

Daniel Moinard aura également tenu l’objectif de rétablissement financier de l’établissement engagé par son prédécesseur, réduisant le déficit principal du CHU de 45 M€ à la clôture de l’exercice 2010 à 29 M€ à la clôture 2011. Et, cette année, l’état prévisionnel des recettes et des dépenses (EPRD 2012) ramène la perte à 15 M€ pour le compte principal et affiche un excédent du budget consolidé à + 25 M€.

Soucieux de poursuivre la modernisation du CHU tout en consolidant sa situation financière, Daniel Moinard a conforté et développé les chantiers de réorganisation et porté un exigence particulière au développement de l’activité et de l’innovation. C’est dans cette optique qu’il a lancé la réflexion sur le futur projet d’établissement des HCL « 2013-2017 » ainsi qu’un audit très approfondi de la politique de recherche du CHU.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.