Des pas pour la vie 2009, faire parler de nouvelles chevilles

Dépistage gratuit des artérites des membres inférieurs : pour la 2e année consécutive, la Société française de Médecine Vasculaire et l'Institut de l'athérothrombose s'associent pour promouvoir le dépistage de l'AOMI (artériopathie oblitérante des membres inférieurs) à travers la campagne « Des pas pour la vie ». Le CHU de Nice relaie l'initiative en partenariat avec l'association régionale de médecine vasculaire, jeudi 26 novembre 2009, Atrium Hôpital St Roch, Place Marshall à Nice.

Dépistage gratuit des artérites des membres inférieurs : pour la 2e année consécutive, la Société française de Médecine Vasculaire et l’Institut de l’athérothrombose s’associent pour promouvoir le dépistage de l’AOMI (artériopathie oblitérante des membres inférieurs) à travers la campagne « Des pas pour la vie ». Le CHU de Nice relaie l’initiative en partenariat avec l’association régionale de médecine vasculaire, jeudi 26 novembre 2009, Atrium Hôpital St Roch, Place Marshall à Nice.

Qui est concerné ?
Les femmes et les hommes de plus de 60 ans, qui ressentent une douleur à la marche. Mais, 60 à 80 % des patients n’ont aucun symptôme apparent ou n’en ont pas connaissance. Les facteurs de risque suivants doivent pousser à la consultation : le tabagisme, le diabète, l’obésité, l’hypertension artérielle, les anomalies du cholestérol, les antécédents cardiovasculaires familiaux directs, le manque d’exercice physique…

Le dépistage est simple
Par une simple mesure de pression à la cheville, le médecin peut établir un diagnostic sûr et favoriser une prise charge rapide et adaptée du patient. Les professionnels de santé informeront les personnes sur la pathologie et selon les résultats du dépistage. Les patients seront ensuite orientés vers leur médecin traitant pour la suite à donner.

En 2008 en France, environ 6200 personnes ont bénéficié du dépistage gratuit de l’AOMI parmi lesquels 54% de femmes et 46% d’hommes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.