Deux laboratoires d’excellence à Brest

Le Laboratoire de Traitement de l’Information Médicale (LaTIM) et le Laboratoire d’Immunologie et pathologie, relevant tous deux de l’Université de Bretagne Occidentale et du CHRU, font partie des 71 laboratoires nationaux retenus dans le cadre de la deuxième vague d’appels à projets « laboratoires d’excellence » (LABEX). Cette sélection confirme le haut niveau des équipes de recherche brestoises en "biologie et santé", déjà reconnues parmi les meilleures de France, par l’Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (AERES) et l'INSERM.

Le Laboratoire de Traitement de l’Information Médicale (LaTIM) et le Laboratoire d’Immunologie et pathologie, relevant tous deux de l’Université de Bretagne Occidentale et du CHRU, font partie des 71 laboratoires nationaux retenus dans le cadre de la deuxième vague d’appels à projets « laboratoires d’excellence » (LABEX). Cette sélection confirme le haut niveau des équipes de recherche brestoises en "biologie et santé", déjà reconnues parmi les meilleures de France, par l’Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (AERES) et l’INSERM.
Les deux laboratoires seront dotés de moyens significatifs afin d’accroître leur visibilité internationale, de faire jeu égal avec leurs homologues étrangers, d’attirer des chercheurs et des enseignants‐chercheurs de renommée internationale et de construire une politique intégrée de recherche, de formation et de valorisation de très haut niveau.
Deux laboratoires, trois projets
Le LaTIM (INSERM U1101), laboratoire partenaire du CHRU placé sous la tutelle de l’Université de Bretagne Occidentale et de Telecom Bretagne, est associé au LABEX CAMI "Gestes Médico-Chirurgicaux Assistés par Ordinateur" dans le secteur des Sciences du numérique et Mathématiques.
Le groupe de recherche "Immunologie, Pathologie et Immunothérapie" (EA2216), placé sous la tutelle de l’Université de Bretagne Occidentale et laboratoire partenaire du CHRU, est associée au Labex IGO "Immunothérapies Grand Ouest" dans le secteur des Sciences de la
Vie et de la Santé. Ce succès à l’appel d’offre « laboratoire d’Excellence » récompense 30 années de travail du Laboratoire d’Immunologie de Brest sur l’étude d’une cellule immunitaire, le lymphocyte B, dans le domaine de l’auto-immunité.
Parallèlement le LaTIM est également associé au projet France Life Imaging (FLI) "Imagerie in vivo». Inscrit dans l’appel d’offre "Infrastructures nationales de recherche en Biologie et Santé », ce projet doté de 37,5M d’euro regroupe l’ensemble des centres de références nationaux en Imagerie Médicale. Le LaTIM pilotera sur 10 ans le groupe de travail en
traitement d’image, au sein d’un projet dont la thématique concerne la dématérialisation et la transmission des images médicales.
A noter que le LaTIM participe déjà à deux structures issues de la 1ère vague du grand emprunt : le LaBEX ComIn Labs (laboratoire d’excellence sur « COMmunication and INFormation sciences Laboratories »), porté par le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur de l’Université Européenne de Bretagne et l’Institut de Recherche Technologique B-COM (Réseaux et télécommunications).

Les lauréats recevront dans les prochaines semaines un acompte sur leur financement afin de leur permettre de lancer leurs projets dans les meilleurs délais.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.