GHT : s’associer au CHU pour penser et agir collectif

Le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Ouest-Hérault* porté par le CH de Béziers, le GHT Aude-Pyrénées** porté par le CH de Perpignan et le GHT Lozère porté par le CH Lozère*** viennent de signer une convention d'association avec le CHU de Montpellier. Ces partenariats recouvrent 4 axes, les soins, la démographie médicale, l’enseignement, et la recherche.
Le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Ouest-Hérault* porté par le CH de Béziers, le GHT Aude-Pyrénées** porté par le CH de Perpignan et le GHT Lozère porté par le CH Lozère*** viennent de signer une convention d’association avec le CHU de Montpellier. Ces partenariats recouvrent 4 axes, les soins, la démographie médicale, l’enseignement, et la recherche.

Parcours de soins
L’accord prévoit de nouvelles collaborations autour des filières prioritaires, cardiologie, urologie, périnatalité, soins de suite et de réadaptation (SSR) et psychiatrie ainsi que pour les activités de référence et de recours, comme la neurochirurgie ou les activités de greffe, les maladies rares… Seront également consolidées les collaborations existantes en chirurgies thoracique, vasculaire, activités de cardiologie… L’e-santé a toute sa place avec les projets de télémédecine en dermatologie avec le GHT Lozère.

Partage du temps médical
une nouvelle politique de soutien à la démographie médicale se mettra en place avec une gestion prévisionnelle des emplois à cinq ans partagée, le développement des postes d’assistants à temps partagés entre les différents établissements. Au programme également des actions d’information auprès des jeunes praticiens afin de valoriser le service public hospitalier et les opportunités de recrutement au sein du GHT. Par exemple, l’accès aux plateaux techniques spécialisés du CHU sera facilité pour les praticiens exerçant dans le GHT souhaitant maintenir leurs compétences en intervenant sur des équipements innovants. 

Enseignement et formation 
L’accord vise aussi une répartition équitable des stages d’internes sur le territoire et pour éviter de trop nombreux déplacements, l’enseignement à distance sera développé ainsi que l’accès aux outils de formation par simulation.
Recherche et l’innovation dans les hôpitaux non universitaires
Chacun, quel que soit son lieu de résidence et de soins, doit bénéficier des derniers progrès de la médecine, pour cela des dispositifs de collaboration entre équipes favoriseront l’inclusion des patients du GHT dans les protocoles de recherche.
La coordination de l’ensemble de ces missions complète la stratégie de groupe public portée par la création des GHT et soutient les projets médicaux partagés (PMP) conçus pour les patients.
* Etablissements membres du GHT Ouest-Hérault : CH Béziers, Bédarieux, Pézenas et l’EHPAD Simone de Beauvoir (Cazouls les Béziers)
** Le GHT Aude-Pyrénnées est composé des Centres Hospitaliers de Perpignan (établissement support), de Narbonne, de Prades, de Port La Nouvelle et de Lézignan-Corbières
*** Regroupant 14 membres, le GHT Lozère est l’un des plus importants de France en nombre d’adhérents. Autour de l’Hôpital Lozère, établissement support sont réunis le Centre Hospitalier Spécialisé F. Tosquelles de St Alban, du Centre Hospitalier de proximité Fanny RAMADIER de Saint Chély d’Apcher, du Centre Hospitalier de proximité Théophile Roussel de Florac, du Centre Hospitalier de proximité Saint Jacques de Marvejols et du Centre Hospitalier de proximité de Langogne. En outre, le GHT est composé de 8 établissements pour personnes âgées : les EHPAD de Vialas, de Villefort, du Bleymard, de Nasbinals, de Luc, d’Auroux, du Collet de Dèze, de la Résidence Piencourt.  

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Panneau photovoltaïque

Le CHU durable, ou la nécessité de se tourner vert l’avenir

Installation de panneaux photovoltaïques, réduction des déchets, plan d’actions quinquennal etc. Comme d’autres établissements en France, et dans une période de nécessaire appropriation de solutions durables, le CHU de Clermont-Ferrand a pris le train en marche de l’éco-responsabilité. Si beaucoup reste à faire, quelques initiatives sont déjà à mettre à son crédit.

Chirurgie de l’obésité : une nouvelle expérimentation pour accompagner les patients aux HCL

Le Centre Intégré de l’Obésité des Hospices Civils de Lyon et la clinique Les Lilas Bleus participent, aux côtés des CHU de Toulouse et de Lille, à la mise en œuvre de l’expérimentation Article 51 national « Baria-Up », pour une durée de cinq ans. Ce premier parcours d’accompagnement de longue durée pour la chirurgie de l’obésité a accueilli en février ses deux premiers patients.