Le CHU à l’honneur : le Dr Marco Vola lauréat des Victoires de la Médecine

le Dr Marco Vola lauréat des Victoires de la MédecineLe jeudi 2 décembre 2010, Dr Marco Vola a reçu le trophée des Victoires de la médecine en cardiologie pour son "monitorage myocardique par microdialyse peri-opératoire", systme permettant de mieux comprendre les mécanismes de souffrance cellulaire et de corriger immédiatement les troubles biochimiques avant que des désordres plus graves ne s'installent.
Cliquer pour agrandirLe jeudi 2 décembre 2010, Dr Marco Vola a reçu le trophée des Victoires de la médecine en cardiologie pour son « monitorage myocardique par microdialyse peri-opératoire », systme permettant de mieux comprendre les mécanismes de souffrance cellulaire au cours des interventions et de corriger immédiatement les troubles biochimiques avant que des désordres plus graves ne s’installent.

Quelques 1000 médecins ont participé au vote électronique qui a permis de retenir six lauréats représentant les disciplines suivantes : cancérologie, cardiologie, chirurgie, neurologie, technologie médicale et réseaux de soins.

Au départ 23 CHU ont soumis 59 dossiers. Le jury a sélectionné 13 projets représentant 11 villes.

Présentation de l’innovation du Dr Marco Vola
Dans 80 % des opérations de chirurgie cardiaque, le coeur doit être exclu de la circulation générale et arrêté, pour pouvoir être réparé.
Cette nécessité anatomique, a pour conséquence de priver l’organe d’oxygène et donc d’entrainer une souffrance cellulaire qui peut avoir des conséquences néfastes. Celles-ci peuvent être immédiates, le coeur repart mal. Elles peuvent être plus tardives avec une insuffisance cardiaque résiduelle.
Depuis les années 70, les chirurgiens utilisent donc des solutions pour protéger le coeur pendant son arrêt. Ces solutions ont bouleversé le pronostic de la chirurgie cardiaque et permis d’opérer des malades de plus en plus fragiles. Ces solutions, dites cardioplégiques, font l’objet encore aujourd’hui de nombreuses recherches pour en améliorer les performances et réduire au maximum la souffrance cardiaque per opératoire.

L’idée originale du Dr Marco Vola a été d’adapter à la chirurgie cardiaque une technique dite de micro-dialyse mise au point en Suède. Cette technique n’avait jamais été adaptée jusque là à la protection myocardique per opératoire. Elle consiste à implanter temporairement pendant l’opération une micro aiguille dans le muscle cardiaque et de doser directement en continu dans le myocarde les substances qui témoignent de la souffrance cellulaire comme les lactates, les pyruvates et le glycérol. Cette nouvelle application constitue un apport particulièrement intéressant. Elle permet de mieux comprendre et plus rapidement les mécanismes de souffrance cellulaire. Cette connaissance en temps réel devrait faciliter s’ils apparaissent la correction immédiate de troubles biochimiques avant que des désordres plus graves ne s’installent.

L’autre intérêt de ces travaux de recherche est de pouvoir comparer l’efficacité des différentes solutions cardioplégiques existantes sur le marché et de déterminer celles ayant les meilleures performances.

Les travaux entrepris ont eu l’approbation de l’AFSAPPS en charge du contrôle de la sécurité sanitaire.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.