Le Pr Frédérique Sauvat, présidente de la CME du CHU de La Réunion

Réunie le 9 février 2015, la Commission Médicale d'Etablissement (CME) du CHU de La Réunion a élu pour Présidente, le Pr Frédérique Sauvat et Vice-Présidente, le Dr Nathalie le Moullec pour un mandat de 4 ans. Elles succèdent au Dr Tawfiq Henni et au Dr José Guisérix qui se sont particulièrement impliqués dans la construction du jeune CHU ; un engagement salué par la Direction Générale et la CME.

Réunie le 9 février 2015, la Commission Médicale d’Etablissement (CME) du CHU de La Réunion a élu pour Présidente, le Pr Frédérique Sauvat et Vice-Présidente, le Dr Nathalie le Moullec pour un mandat de 4 ans. Elles succèdent au Dr Tawfiq Henni et au Dr José Guisérix qui se sont particulièrement impliqués dans la construction du jeune CHU ; un engagement salué par la Direction Générale et la CME.
Le Pr Frédérique Sauvat a commencé sa carrière en 2000, au CHU Bicêtre où elle fut chef de clinique en chirurgie pédiatrique, puis elle intègra l’hôpital Necker en 2002 jusqu’en octobre 2009. Elle est recrutée au CHU Félix Guyon, en chirurgie infantile depuis 2010. Pionnière de la microchirurgie dans l’île, elle s’occupe du projet de recherche en microchirurgie, rattaché au Cyclotron Réunion Océan Indien (CYROI).  A la tête de la CME, le Professeur Sauvat espère représenter l’ensemble des médecins, PUPH nord et sud tout en ayant une vision recherche/enseignement indispensable pour le CHU de La Réunion. Consciente des enjeux de cette élection, le Pr Frédérique Sauvat se dit prête à cet investissement dont la mission première sera le soutien au GHT, un grand défi pour La Réunion et la zone océan Indien. "Avec la Vice Présidente Nathalie Le Moullec, je souhaite mettre en place une co-présidence, un travail en commun et en étroite collaboration".
Après l’obtention de son doctorat de médecine en 1989, le Dr Nathalie Le Moullec a poursuivi des spécialisations en endocrinologie et maladies métaboliques, en nutrition, en épidémiologie, médecine tropicale et humanitaire, sciences biologiques et médicales. Interne aux Hôpitaux de Rennes, elle deviendra Chef de Clinique des Universités-Assistante des hôpitaux à Rennes entre 1989 et 1992. Praticien Hospitalier à temps plein au CHU Sud Réunion depuis décembre 1995, elle fut nommée chef du service Endrocrinologie-Maladies Métaboliques en 2004. Chef du pôle Disciplines médicales depuis mars 2011, elle est aussi responsable du Centre obésité du CHU Sud.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.