Ouverture d’un espace social en psychiatrie

Les services de Psychiatrie adulte ont souhaité créer un espace social dans leurs locaux de l'hôpital Nord. Ouvert fin août 2007, ce lien avec l'extérieur apporte une nouvelle dimension dans la prise en charge du patient.

Les services de Psychiatrie adulte ont souhaité créer un espace social dans leurs locaux de l’hôpital Nord. Ouvert fin août 2007, ce lien avec l’extérieur apporte une nouvelle dimension dans la prise en charge du patient.

Véritable centre d’accueil et de vie, à la fois convivial et chaleureux, cet espace social reçoit les patients suivis en psychiatrie et leurs familles. Il comprend une partie cafétéria où des consommations (non alcoolisées) peuvent être servies soit à l’intérieur, soit en terrasse, ainsi qu’une salle de détente et une bibliothèque avec possibilité de prêts de livres.
Des postes informatiques sont également mis à disposition des patients pour qu’ils se familiarisent avec Internet. Ils ont également accès à des informations concernant la vie associative et culturelle de la ville.

Au-delà de sa fonction d’accueil, l’espace social se veut avant tout une passerelle avec l’extérieur, via notamment l’action culturelle. Des partenariats vont ainsi être mis en place avec des structures culturelles locales (théâtres, musées,…) et des artistes, en vue de proposer aux patients des expositions, des concerts, des ateliers artistiques et autres cafés littéraires au sein même de cet espace ou à l’extérieur de l’hôpital.

Les équipes des différents services de Psychiatrie sont étroitement associées à cette démarche novatrice. Le fonctionnement de l’espace social est assuré par deux infirmières.

Informations pratiques
Ouverture de l’espace aux patients tous les jours de la semaine de 9 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 00 à 16 h 00 (dans un premier temps).
Responsable médical : Dr Pierre Bucher – psychiatre

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.