« Paris face cachée » dévoile les secrets du musée de l’AP-HP

En marge du Paris touristique, des cartes postales et des grands monuments, "Paris face cachée" révèlera les autres trésors de la ville lumière lors de deux journées très spéciales, les samedi et dimanche 4 et 5 février 2012. Dans ce Paris décalé, insoupçonné, inexploré, le musée de l’AP-HP propose une approche inédite de l’histoire de la médecine et une réflexion originale sur la place de la culture et du patient à l’hôpital.

En marge du Paris touristique, des cartes postales et des grands monuments, "Paris face cachée" révèlera les autres trésors de la ville lumière lors de deux journées très spéciales, les samedi et dimanche 4 et 5 février 2012. Dans ce Paris insoupçonné et inexploré, le musée de l’AP-HP propose une approche inédite de l’histoire de la médecine et une réflexion originale sur  la place de la culture et du patient à l’hôpital.
« Au coeur d’une autre histoire » est un voyage dans le temps à travers les collections permanentes du musée et les histoires qui ont façonné la médecine d’aujourd’hui. Sous la conduite de deux comédiens de théâtre de rue, les visiteurs suivront un parcours inédit, décalé, drôle et sensible de l’histoire hospitalière. De quoi bousculer bien des idées reçues !
« Culture et droits à l’hôpital : toutes voiles dehors » – L’année 2012 correspond au 10e anniversaire de la loi sur les droits des patients et coïncidence surprenant, le programme Culture à l’hôpital a été initié voici à peine plus de 10 ans. Qu’est-ce qui a changé –vraiment changé ! – dans la vie quotidienne à l’hôpital ? Un forum riche et vivant où des acteurs de ces importantes mutations dialogueront en direct avec le public : lectures, artistes du cirque (jongleurs et acrobates), projections de films viendront ponctuer cette rencontre originale.Avec la participation exceptionnelle de Marie-Christine Barrault.
Le programme du Musée de l’AP-HP a été élaboré en partenariat avec le Centre Inter-Médiathèques de l’AP-HP
 
Musée de l’AP-HP
Renseignements pratiques : accès gratuit le jour de la manifestation. Le nombre de places étant limité, inscription  indispensable à l’adresse suivante : musee.ap-hp@sap.aphp.fr. ou au 01 40 25 50 05. _ renseignements :  www.aphp.fr/musee
 « Au coeur d’une autre histoire » – rendez-vous au 1er étage : départs à 11h, 14h30, 16h30 ; groupes limités à 25 personnes ; durée : 45’.
« Culture et droits à l’hôpital : toutes voiles dehors » – rendez-vous à la grande salle du rez-de-chaussée, de 15h30 à 17h30.
Adresse du Musée de l’AP-HP – 47 quai de la Tournelle – 75005 – Paris
Ouvert du mardi au jeudi et le 1er dimanche du mois, de 10h à 18h
Contact : Anne Nardin, Conservatrice en chef
Organisé à l’initiative de la Ville de Paris, Paris Face Cachée propose une immersion dans des atmosphères improbables. Exceptionnellement, le public est invité à « pénétrer l’interdit » des lieux habituellement fermés et à « expérimenter l’inattendu » des rendez-vous décalés, fomentés par des conservateurs plus espiègles qu’il n’y paraît. http://www.parisfacecachee.fr/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.