Patients cérébro-lésés : le nouveau service de Rééducation Post Réanimation

Destinés aux patients cérébro-lésés, en particulier traumatisés crâniens, du bassin lorrain, le service de Rééducation Post Réanimation du CHRU de Nancy a été inauguré ce 5 décembre 2016 au 2e étage du bâtiment Chalnot à l’hôpital Central. Seuls quelques CHU en France sont dotés de telles unités innovantes.

Destinés aux patients cérébro-lésés, en particulier traumatisés crâniens, du bassin lorrain, le service de Rééducation Post Réanimation du CHRU de Nancy a été inauguré ce 5 décembre 2016 au 2e étage du bâtiment Chalnot à l’hôpital Central. Seuls quelques CHU en France sont dotés de telles unités innovantes.
Placé sous la responsabilité médicale du Pr Jean Paysant au sein du pôle Anesthésie-Réanimation du Pr Gérard Audibert, le nouveau service dispose de 12 lits adaptés et d’un plateau médico-technique de rééducation complet, afin de répondre à un besoin jusque-là non satisfait en Lorraine.
Sa vocation est d’accueillir des patients sortant de réanimation qui présentent un potentiel de récupération sous condition d’accès à une stimulation plurimodale et aux techniques de rééducation précocement mises en œuvre dans un service de soins continus.
Les patients concernés sont dits « cérébro-lésés » d’origine traumatique ou vasculaire mais aussi « blessés médullaires », notamment tétraplégiques. « Plus que la pathologie elle-même, c’est le pari d’une récupération rapide, en cas d’accessibilité à un programme thérapeutique de rééducation de qualité, qui conditionnera l’admission des patients dans cette nouvelle unité », précise le Pr Jean Paysant, spécialiste de médecine physique et de réadaptation. Les premiers patients sont accueillis ce 8 décembre.
Le niveau de dépendance des patients mais aussi leur besoin en surveillances intensives et en thérapies spécifiques, ont nécessité la constitution d’une équipe pluridisciplinaire par le recrutement préalable d’une trentaine de professionnels : médecin rééducateur, médecin réanimateur, infirmier et aide-soignant, kinésithérapeute, ergothérapeute, orthophoniste, diététicien et psychologue.
La création du service s’inscrit dans le Plan de Refondation du CHRU de Nancy et la réorganisation des secteurs d’anesthésie et de réanimation pour mieux répondre aux besoins des patients du territoire lorrain ; en novembre dernier, la réanimation chirurgicale et la réanimation neurochirurgicale ont fusionné.
Le nouveau service de Réanimation chirurgicale polyvalente, d’une capacité de 18 lits, est localisé au sein du bâtiment Lepoire. Cette première étape a permis ainsi d’étendre l’offre de soins du CHRU de Nancy, avec l’ouverture dans les locaux libérés du bâtiment Chalnot, de l’unité dédiée à la prise en charge des patients neuro-lésés graves.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.