Première administration de CAR-T Cells au CHU de Bordeaux pour un patient atteint de lymphome

Le CHU de Bordeaux annonce sa participation à un essai clinique de thérapie cellulaire dans le lymphome réfractaire aux traitements usuels. Un premier patient a reçu une injection de CAR-T Cells (chimeric antigen receptor). Il s’agit d’une première en Nouvelle-Aquitaine.

Le CHU de Bordeaux annonce sa participation à un essai clinique de thérapie cellulaire dans le lymphome réfractaire aux traitements usuels. Un premier patient a reçu une injection de CAR-T Cells (chimeric antigen receptor). Il s’agit d’une première en Nouvelle-Aquitaine.
L’essai clinique s’appuie sur les cellules immunitaires du patient, génétiquement modifiées et équipées d’un récepteur destiné à reconnaître les cellules cancéreuses et à les détruire. L’investigateur est le Professeur Noël MILPIED, chef du service d’hématologie et de thérapie cellulaire. 
Le service d’hématologie et de thérapie cellulaire du CHU de Bordeaux se positionne ainsi comme l’un des rares centres français à prendre part à des projets de recherche de thérapie cellulaire dans le domaine des hémopathies malignes et confirme sa place de centre leader dans la recherche et l’innovation au bénéfice des patients.
Sur le même sujet
Nancy : nouvelle terre de cultures cellulaires pour la thérapie

Cancer du sang : 1ers succès d’un traitement par immunothérapie "CAR-T" (AP-HP)
Cancer et immunothérapie un traitement révolutionnaire par CAR T (Rennes)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.