Première en France : implantation d’un coeur artificiel

Pour la première fois en France, un coeur artificiel "Jarvik 2000" a été implanté avec succès, les mardi 6 et mercredi 7 décembre 2005, chez deux patients du CHU de Caen par l'équipe du service de Chirurgie Thoracique et Cardio-Vasculaire.

Pour la première fois en France, un coeur artificiel « Jarvik 2000 » a été implanté avec succès, les mardi 6 et mercredi 7 décembre 2005, chez deux patients du CHU de Caen par l’équipe du service de Chirurgie Thoracique et Cardio-Vasculaire.

Les Prs André Khayat, Gilles Grollier et les Drs Gérard Babatasi, Olivier Le Page et Massimo Massetti ont été assistés en bloc opératoire par le Dr Robert Jarvik, cardiologue chirurgien à New York, pionnier du coeur artificiel et par ses confrères le Dr Stephen Westaby de l’hôpital John Radcliffe d’Oxford et le Dr Chris Bowles de l’hôpital d’Harefield.

Le système Jarvik 2000, pas plus grand qu’un bâton de rouge à lèvres s’insère à l’intérieur du coeur affaibli et déficient pour intensifier le flux de sang dans le corps. Cette nouvelle approche de l’assistance cardiaque avec des  » turbines  » intra cardiaques apparaît comme révolutionnaire. Elle ouvre des perspectives extrêmement prometteuses dans un certain nombre d’indications cardiologiques en évitant le recours à la greffe cardiaque.

Un système Jarvik 2000 -qui coûte environ 85 000 euros- peut être proposé suivant des indications extrêmement précises, à des patients en attente d’une greffe, d’une récupération de la fonction cardiaque dans certaines maladies aiguës (myocardite, inflammation du tissu cardiaque) ou à des malades qui ne peuvent être greffés. Cent cinquante patients dans le monde ont bénéficié de cette implantation ; le premier opéré vit avec ce type de prothèse
depuis 6 ans.

Cette première en France conforte la position CHU de Caen parmi les centres français les plus innovants en matière d’assistance circulatoire.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.