Première en France : implantation d’un coeur artificiel

Pour la première fois en France, un coeur artificiel "Jarvik 2000" a été implanté avec succès, les mardi 6 et mercredi 7 décembre 2005, chez deux patients du CHU de Caen par l'équipe du service de Chirurgie Thoracique et Cardio-Vasculaire.

Pour la première fois en France, un coeur artificiel « Jarvik 2000 » a été implanté avec succès, les mardi 6 et mercredi 7 décembre 2005, chez deux patients du CHU de Caen par l’équipe du service de Chirurgie Thoracique et Cardio-Vasculaire.

Les Prs André Khayat, Gilles Grollier et les Drs Gérard Babatasi, Olivier Le Page et Massimo Massetti ont été assistés en bloc opératoire par le Dr Robert Jarvik, cardiologue chirurgien à New York, pionnier du coeur artificiel et par ses confrères le Dr Stephen Westaby de l’hôpital John Radcliffe d’Oxford et le Dr Chris Bowles de l’hôpital d’Harefield.

Le système Jarvik 2000, pas plus grand qu’un bâton de rouge à lèvres s’insère à l’intérieur du coeur affaibli et déficient pour intensifier le flux de sang dans le corps. Cette nouvelle approche de l’assistance cardiaque avec des  » turbines  » intra cardiaques apparaît comme révolutionnaire. Elle ouvre des perspectives extrêmement prometteuses dans un certain nombre d’indications cardiologiques en évitant le recours à la greffe cardiaque.

Un système Jarvik 2000 -qui coûte environ 85 000 euros- peut être proposé suivant des indications extrêmement précises, à des patients en attente d’une greffe, d’une récupération de la fonction cardiaque dans certaines maladies aiguës (myocardite, inflammation du tissu cardiaque) ou à des malades qui ne peuvent être greffés. Cent cinquante patients dans le monde ont bénéficié de cette implantation ; le premier opéré vit avec ce type de prothèse
depuis 6 ans.

Cette première en France conforte la position CHU de Caen parmi les centres français les plus innovants en matière d’assistance circulatoire.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.