Rugby, le CHU aux côtés du Toulouse Olympique XIII

Vainqueur de la Coupe de France Lord Derby de rugby à XIII et du Championnat de France Elite de rugby à XIII, le Toulouse Olympique XIII a réalisé en 2014 un doublé magnifique et historique, 77 ans après sa création. Le CHU s’enorgueillit de cette double victoire qui est aussi un peu la sienne car depuis 2011, il veille sur la forme des joueurs. Par convention le SAMU 31 détache deux de ses praticiens hospitaliers urgentistes, diplômés en médecine du sport, auprès de ce club...

Vainqueur de la Coupe de France Lord Derby de rugby à XIII et du Championnat de France Elite de rugby à XIII,  le Toulouse Olympique XIII a réalisé en 2014 un doublé magnifique et historique,  77 ans après sa création. Le CHU s’enorgueillit de cette double victoire qui est aussi un peu la sienne car depuis 2011, il veille sur la forme des joueurs. Par convention le SAMU 31 détache deux de ses praticiens hospitaliers urgentistes, diplômés en médecine du sport, auprès de ce club professionnel.  Leur mission est d’assurer la prise en charge médicale des joueurs tout au long de la saison, de la préparation jusqu’à l’entrainement et durant les matchs.

Sur 4 demi-journées mensuelles le Dr Cédric Bellard et le Dr Cédric Chadourne assurent le suivi de la trentaine de joueurs professionnels et semi-professionnels, seniors mais également juniors. Leur domaine d’intervention : les blessures en cours de compétition, mais aussi à leur état de santé initial, leurs soins et les suivis, la réathlétisation et leur retour au jeu tout au long de la saison rugbystique.
La force du réseau
Pour réaliser ce suivi médical de la manière la plus efficace possible, les deux praticiens hospitaliers ont construit un réseau médical,  associant le service d’imagerie de l’Hôpital Purpan, les différents chirurgiens du CHU et du secteur privé pour les avis et les prises en charge chirurgicales, les praticiens publics et privés pour les avis et les soins spécifiques (dentistes, ophtalmologistes, dermatologistes …), le service de médecine du sport de l’hôpital Larrey pour son conseil expert et son suivi attentifs des sportifs de haut niveau. Une coopération avec les Instituts de Formation de Masso-Kinésithérapie et/ou de Pédicurie-Podologie a également été conclue afin d’accueillir des stagiaires-élèves de ces deux écoles paramédicales.
Autre mission des médecins, l’alerte et la veille. Chaque semaine, ils remettent au staff sportif un état des lieux des blessures de l’ensemble des 30 joueurs et définissent lesquels sont aptes à la reprise des matchs. Avant toute réintégration en compétition, les médecins veillent à ce que chaque rugbyman ait retrouvé 100% de ses capacités.
Victoire commune et partagée. Grâce à cette coopération exceptionnelle, le Toulouse Olympique XIII a pu compter sur 100% de son effectif lors des rencontres majeures. Ce doublé unique et historique a renforcé les liens très forts entre les responsables du Club, les joueurs et leur staff médical ! Tous partagent le même amour du sport, la culture de la « gagne » et s’investissent bien au-delà des modalités négociées.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.