Service civique : 20 jeunes vont améliorer la vie quotidienne des malades à l’hôpital

A compter du 1er février 2011, l'AP-HM et Unis-cité lancent un dispositif novateur et fédérateur en faveur des personnes hospitalisées : 20 jeunes effectueront leur service civique au sein des hôpitaux de l'AP-HM. Ils contribueront à améliorer les conditions d'hospitalisation des patients, et d'accueil des familles. Leur action se déroulera en deux périodes de 6 mois (Février à Juillet 2011 et octobre 2011 à mars 2012).

A compter du 1er février 2011, l’AP-HM et Unis-cité lancent un dispositif novateur et fédérateur en faveur des personnes hospitalisées : 20 jeunes effectueront leur service civique au sein des hôpitaux de l’AP-HM. Ils contribueront à améliorer les conditions d’hospitalisation des patients, et d’accueil des familles. Leur action se déroulera en deux périodes de 6 mois (Février à Juillet 2011 et octobre 2011 à mars 2012).

Cette initiative témoigne de la volonté de l’AP-HM de renforcer la qualité de vie des patients et de s’engager dans une mission d’intérêt général.

Pour Unis-Cité, l’enjeu est de développer le service civique en milieu hospitalier, terrain privilégié pour favoriser l’esprit de responsabilité et l’engagement citoyen.

Après avoir suivi une formation pour faciliter leur intégration en milieu hospitalier, les jeunes seront répartis en trois équipes autour de trois thématiques :

– Le lien social : pour développer des activités occupationnelles et des séances de lecture auprès des adultes

– L’aménagement des lieux de vie : pour rendre plus chaleureux les salles d’attente, les couloirs…

– La prévention : pour soutenir les campagnes d’information mais aussi pour contribuer à la diffusion, au recueil et à l’exploitation des questionnaires de sortie, indispensables pour évaluer la satisfaction des patients accueillis.

En savoir plus sur Unis-Cité
Association à but non lucratif, indépendante et laïque, Unis-Cité a été lancée fin 1994 afin d’organiser et de promouvoir l’idée d’un service civique en France.
Objectif : qu’il devienne naturel en France que tous les jeunes de 18 à 25 ans, quels que soient leurs origines sociales ou leur niveau d’étude, consacrent une étape de leur vie à la collectivité.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.