Solidarité avec le Liban : les hôpitaux de Marseille en première ligne !

Le 4 août dernier, une double explosion sur le port de Beyrouth créait des dégâts humains et matériels considérables. Face à ce drame, les Hôpitaux Universitaires de Marseille (AP-HM) ont souhaité venir en aide aux Beyrouthins.

Le 4 août dernier, une double explosion sur le port de Beyrouth créait des dégâts humains et matériels considérables. Face à ce drame, les Hôpitaux Universitaires de Marseille (AP-HM) ont souhaité venir en aide aux Beyrouthins.
Le 25 août 2020, ce sont 2.5 tonnes de dons qui ont pris la mer à destination du Port de Beyrouth sur le navire du Groupe CMA CGM dans le cadre de l’opération humanitaire « Un bateau pour le Liban » portée par la Fondation CMA CGM en partenariat avec le Centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
L’Ordre de Malte réceptionnera : 9 palettes de médicaments et de dispositifs médicaux, 9 palettes de matériel médical. Ces dons n’auraient pas pu être constitués sans l’enveloppe financière octroyée par l’Agence Régionale de Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur et une mobilisation sans faille des équipes de l’AP-HM pour assurer la logistique de cette opération, l’approvisionnement et la négociation auprès des fournisseurs, dans un délai contraint, en plein cœur de l’été. La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est associée à cette opération et a inclus à l’envoi de l’AP-HM 30 000 masques chirurgicaux et 5 000 masques FFP2.
L’AP-HM fait également parvenir à Beyrouth deux ambulances type SMUR à l’Hôpital Libanais Geitaoui – centre hospitalier universitaire et une ambulance type SMUR à Saint Georges Hospital – University Medical Center.
L’opération humanitaire portée par la Fondation CMA CGM, « Un bateau pour le Liban » permettra non seulement d’acheminer les dons de l’AP-HM, mais également du matériel d’urgence et des biens et produits de première nécessité fournis par des ONG, des entreprises françaises, et des institutions comme le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, de la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur, du Département des Bouches du Rhône, de la Ville de Marseille et du Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.