Trophée innov’actions Nîmes met à l’honneur la créativité de son personnel

L’innovation participative des personnels du CHU sera récompensée lors du Trophée innov’action. Une première pour l’établissement qui entend encourager ses équipes à innover pour faciliter le quotidien des patients, des hospitaliers, des familles et aidants, ou pour renforcer le lien ville-hôpital. Les candidatures sont attendues jusqu’au 20 septembre 2016. Parmi elles, un jury composé de collaborateurs médicaux et paramédicaux du CHU de Nîmes et de chefs d’entreprises retiendra 5 innovations. La remise des prix se tiendra le 13 octobre 2016.
L’innovation participative des personnels du CHU sera récompensée lors du Trophée innov’action. Une première pour l’établissement qui entend encourager ses équipes à innover pour faciliter le quotidien des patients, des hospitaliers, des familles et aidants, ou pour renforcer le lien ville-hôpital.  Les candidatures sont attendues jusqu’au 20 septembre 2016. Parmi elles, un jury composé de collaborateurs médicaux et paramédicaux du CHU de Nîmes et de chefs d’entreprises retiendra 5 innovations. La remise des prix se tiendra le 13 octobre 2016.
Organisé pour la première fois par le CHU de Nîmes et son Fonds de dotation, ce concours est ouvert à toutes les catégories de la communauté hospitalière nîmoise personnels médical, soignant, logistique, administratif ou technique, étudiant ou interne du CHU de Nîmes.

Cinq thèmes seront plus particulièrement appréciés : la e-santé, la recherche, le rôle sociétal et environnemental du CHU, le développement de l’ambulatoire, la qualité de vie au travail. Des thèmes « libres » sont aussi acceptés. 
Sur la base d’une enveloppe de 15 000 € dégagée par le Fonds de dotation du CHU de Nîmes, les lauréats du concours se verront attribuer des prix qui pourront être affectés au fonds d’amorçage, à l’aide au montage et au prototypage, à l’accompagnement dans les démarches de dépôt de brevets, à des prestations RH, à l’achats, supports de communication.

Une journée festive autour de l’innovation nîmoise en santé
Les usagers, citoyens, professionnels de santé, sont invités à prendre part à cette 1ère journée « Innov’actions CHU 2016 ». A leur attention, des stands d’information sur des process et innovations techniques ou organisationnelles seront installés dans le hall de l’hôpital universitaire Carémeau et des rencontres et échanges entre les visiteurs et les professionnels de santé seront proposés.
En savoir plus sur le Fonds de dotation du CHU de Nîmes
Créé en 2009, le Fonds de dotation du CHU de Nîmes propose aux entreprises et donateurs, particuliers ou associations, de soutenir les projets du CHU grâce au mécénat. La mission du Fonds de dotation est d’accompagner les projets visant à développer l’innovation et la recherche dans l’ensemble des secteurs d’activité et de renforcer le positionnement hospitalo-universitaire de l’établissement. Les projets qui seront soumis dans le cadre des trophées attesteront du dynamisme des équipes et constitueront un véritable retour pour les donateurs, qui seront bien sûr associés à la remise des prix. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.