Management

Derniers articles

PLFSS 2011 : La FHF présente 24 amendements pour plus de transparence et d’équité

Alors que le Parlement se prépare à examiner le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2011 qui prévoit une augmentation nationale des dépenses de soins de ville et hospitaliers de 2,8%, la Fédération hospitalière de France (FHF) présente 24 amendements visant les mesures d’économie estimées injustes et pénalisantes pour le service public. Son président, Jean Léonetti réclame l’arrêt de la convergence tarifaire « aveugle et menée à marche forcée » entre le public et le privé. Ainsi, pour être fondée la comparaison entre les deux systèmes doit intégrer pour le privé les honoraires des médecins et, pour le public, les charges de structure. « Nous attendons que les enquêtes préconisées en 2006 par l’Igas afin d’évaluer le surcoût des missions d’intérêt général soient menées à leur terme » déclare Jean Léonetti.

La direction achat lauréate des Trophées de la commande publique

Equipe direction des achatsRécompensée dans la catégorie Méthodes et Organisation pour sa démarche en faveur d’un achat public plus durable et responsable, la direction achat du CHU de Fort-de-France a su conjuguer talent du secteur privé et expertise juridique interne pour créer une équipe atypique et performante. La reconnaissante est à la hauteur du défi. La Martinique doit composer avec des prix 30 à 40% supérieurs à la métropole et le CHU avec un code des marchés publics rigoureux. Comment dépasser ces contraintes ? Françoise Tanic, directrice des achats du CHU, n’a pas hésité à mixer les compétences juridiques et commerciales en intégrant une acheteuse venue du privé dans son équipe. Choc des cultures au départ et enrichissement réciproque à l’arrivée. Les résultats sont là : allègement des procédures, benchmarking, négociation, réorganisation des achats, remise à plat des besoins, amélioration de la relation client/fournisseur, mutualisation avec le groupement d’achats des CHU UniH.A.

Caen, premier CHU à signer un bail emphytéotique

Pour assurer la conception, la construction, le financement, l’exploitation et la maintenance du futur hôpital « Femmes-Enfants-Hématologie » (F.E.H.), le C.H.U. de Caen a eu recours à un partenariat public-privé (P.P.P.) dans le cadre d’un bail emphytéotique hospitalier (B.E.H.). Pièce maîtresse du plan directeur du C.H.U. de Caen, cet établissement regroupera à l’horizon 2009, sur le site unique de Côte de Nacre toutes les activités de médecine, chirurgie et obstétrique de l’établissement nécessitant le recours au plateau technique.

Foetus : l’AP-HP rend hommage aux équipes de St-Vincent-de-Paul

Dans un communiqué daté du 10 août 2005 Jean-Marc Boulanger, secrétaire général de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris a rappelé que les dysfonctionnements constatés au sein de certains secteurs de la chambre mortuaire de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul ne remettent pas en cause l’excellence de l’ensemble des activités de l’hôpital. La maternité de cet établissement, tout comme la néonatalogie, la pédiatrie, les laboratoires et l’imagerie font partie des services les plus réputés de Paris. « C’est un centre de référence pour les malformations foetales » a-t-il ajouté.

Assises : les 9 propositions

Réunis à Lyon, les 2 et 3 décembre 2010, les directeurs généraux de CHU, les présidents des commissions médicales d’établissement des CHU et les doyens des Facultés de médecine ont présenté neuf propositions visant à conforter l’implication des CHU dans les réformes actuelles de l’enseignement et de la recherche et à participer au développement du savoir et de l’innovation par un management dynamique, créatif et volontaire.

« L’hôpital virtuel » améliore la formation des infirmiers

Des cas cliniques bien réels mais sur des patients virtuels ! De quoi enrichir à l’infini la formation initiale et continue des infirmiers européens. Pour familiariser les soignants aux nouvelles formes d’enseignement, le CHU de Rouen organise un séminaire le vendredi 16 octobre 2009 autour de l’hôpital virtuel. Ce projet européen d’enseignement à distance a réuni durant deux ans 11 équipes de 5 pays différents : la Belgique, la Bulgarie, la France, l’Italie et le Portugal dont l’Institut de Formation en Soins Infirmiers du CHU-Hôpitaux de Rouen. Leur défi : créer une compétence collective en matière d’alternance et d’enseignement à distance.

Feuille de route pour un itinéraire d’excellence

Le Conseil d’Administration des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg vient d’adopter, à l’unanimité, le projet d’établissement 2006 – 2011, après l’évaluation faite début 2005 du Projet antérieur. La « nouvelle feuille de route » du 6ème CHU français est le résultat de 12 mois de travail concerté avec le corps médical, l’encadrement, l’équipe de direction et les divers corps de métiers ainsi que les organisations syndicales. D’ores et déjà, le CHU va connaître un profond renouveau avec l’inauguration, courant 2007, du nouvel hôpital civil. D’autres opérations de modernisation, construction, et restructuration sont planifiées…

Pour un management rénové

Dès 2003, dans son Projet d’établissement, le CHU d’Amiens manifestait son ambition de se tourner vers « une dimension managériale rénovée » et de « mettre sa gestion au service de l’efficience ». Structuré en 16 pôles médicaux depuis 2001, l’établissement a poursuivi cette dynamique en 2003 par l’installation d’un conseil stratégique.