Réseaux • Filières

Retrouvez ici nos articles sur les différents réseaux et filières dans lesquels les CHU sont des acteurs de premier plan (GHT, GCS, partenariats internationaux, etc.).

Derniers articles

7 établissements fondent le Réseau Alcool-Toxiques du Ponant

Fondé au cours de l’été 2007, le Réseau Alcool-Toxiques du Ponant réunit 7 établissements et services hospitaliers du Nord-Finistère désireux de mutualiser leurs efforts dans les domaines de l’Alcoologie et de l’Addictologie. La création de ce réseau est le fruit de 6 ans de travaux de groupes autour des conduites addictives, de remise en question, de volonté de mieux collaborer pour améliorer le service rendu aux patients. Cette dynamique répond aussi aux souhaits de l’ARH et des tutelles qui encouragent le développement des complémentarités.

Le CHR s’implique dans une action exemplaire de santé communautaire et de travail en réseau

Des « femmes relais santé » au service de la santé
des habitants du quartier de l’Argonne à Orléans

Elles se prénomment Marieta, Haby, Oumhani, Joachime, Ginette, Nina, Patricia. Elles sont originaires du Sénégal, de l’ancien Congo Belge, d’Algérie, d’Italie, de Mauritanie. La plupart d’entre elles vivent sur le quartier de l’Argonne à Orléans depuis plus de 20 ans. Elles parlent, à elles toutes, 13 langues différentes (poular, limgala, swaili, ki kongo, bambara, wolof, kabyle, berbère, arabe, anglais, soninke, italien, français).

Elles ne sont pas des soignantes. Elles ne sont pas de la police, encore moins des assistantes sociales.

Leur mission est de faire le relais entre les habitants et les professionnels de santé : ce sont des « femmes relais santé » qui savent délivrer des messages de prévention, orienter et accompagner les habitants dans leurs démarches de soins et de santé.

Le Réseau Thématique de Recherche et de Soins est opérationnel

« CENTAURE », le Réseau Thématique de Recherche et de Soins dédié aux sciences de la transplantation entre dans sa phase opérationnelle. Le 27 août 2007, ses 7 fondateurs élisaient à l’unanimité le Professeur Jean-Michel DUBERNARD à la présidence du conseil d’administration. Le RTRS est porté par la Fondation de Coopération Scientifique CENTAURE dont le siège est à l’académie de Nantes.

Innovation en imagerie radiologique : un système dédié à l’orthopédie

Le CHU de Bordeaux est le premier établissement de santé en France à acquérir le nouveau système d’imagerie radiologique EOS ultra low dose 2D|3D. Conçu par la société biospace med, il est installé depuis le 15 juin sur le site du groupe hospitalier Pellegrin du pôle d’imagerie médicale du CHU de Bordeaux. Dédié à l’imagerie ostéoarticulaire et à l’orthopédie, il permet d’étudier en position debout l’ensemble du squelette en délivrant une faible irradiation (10 fois moins).

La filière gériatrique évolue avec les besoins de santé du 3ème âge

Le Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers a mené une réflexion approfondie sur l’adaptation de sa filière gériatrique à l’évolution des besoins de la population des personnes âgées touchées par des polypathologies. Cette initiative a débouché sur l’élaboration d’un programme de réorganisation de la filière qui s’étend jusqu’en 2012. Les orientations médicales de cet ambitieux projet s’articulent autour de trois notions : conserver une filière gériatrique complète, adapter les architectures d’hébergement et développer les particularités de la gériatrie en CHU (médicalisation, développement de prises en charge spécialisées notamment pour les pathologies liées à la démence, soutenir la formation et l’enseignement, contribuer à la recherche diagnostique et thérapeutique.

Insuffisance rénale chronique : le 500ème patient du Réseau Ticel

Le Réseau Ticel, Traitement de l’Insuffisance Rénale Chronique dans l’Espace Lyonnais,a fêté son 500ème patient cet été. Créé en 2001 par des professionnels de santé hospitaliers et libéraux, le réseau TIRCEL, coordonne la prévention, le dépistage, la prise en charge et le traitement de la maladie rénale tout en favorisant l’adhésion du patient aux soins, dans le respect de son autonomie.

Soins de suite et de réadaptation : un guide pour le Rhône !

Les établissements de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) du département du Rhône, regroupés au sein des conférences des ex-secteurs sanitaires n° 8 et n° 9 de la Région Rhône-Alpes, ont souhaité éditer un annuaire destiné à aider les prescripteurs de SSR à orienter efficacement leurs patients. Réalisé en partenariat avec le Hospices Civils de Lyon, l’Union Régionale des Médecins Libéraux et la Coordination Rhône Réadaptation ce guide permettra aux services de courte durée de guider leur patient vers la structure la mieux adaptée à sa réhabilitation.

180 000 enfants en retard d’apprentissage aidés par le nouveau réseau

120 000 à 180 000 enfants de la région Nord-pas de calais sont concernés par les troubles du neurodéveloppement soit 12 à 17% des enfants scolarisés. Constatant l’absence de coordination régionale dans la démarche diagnostique, d’accompagnement et de soins entre les diverses structures et les professionnels de santé, le Réseau Troubles du neurodéveloppement de la région Nord Pas de Calais a été institué. Sa vocation : assurer à chaque enfant la prise en charge la plus appropriée à son état de santé, à proximité de son domicile et dans un cadre structuré. Signée le 28 juin 2006, la convention constitutive permet une intervention plus rapide et personnalisée par des professionnels formés.

Rhône-Réadaptation pour une meilleure coordination entre MCO et SSR

Les services Médecine Chirurgie Obstétrique (MCO) des hôpitaux publics, PSPH et privés des 4 bassins de santé de Lyon et Villefranche-Sur-Saône ont adressé 22 000 patients dans les services de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) en 2004 dont près de la moitié pour les seuls Hospices Civils de Lyon (HCL). Les 16 principaux établissements de soins de courte durée totalisent 91 % des admissions en SSR. Cette importante fréquentation rend indispensable la coordination des flux de patients entre les différentes structures. Pour mener à bien cette mission la coordination « Rhône Réadaptation » s’appuie sur un dispositif conventionnel réunissant l’UGECAM, et les HCL au sein d’une communauté d’établissements de santé et de 51 structures publiques et privées de SSR des 4 bassins de santé de Lyon et du plateau d’Hauteville.